psautier

(Mot repris de psautiers)

psautier

[ psotje] n.m.
Recueil des psaumes bibliques.

PSAUTIER

(psô-tié ; l'r ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des psô-tié-z enluminés ; Chifflet dit qu'on prononçait sautier, Gramm. p. 233) s. m.
Recueil des psaumes. Fig.
Toi qui prends Boileau pour psautier, Du joug je te délie [BÉRANG., Troubad.]
Espèce de voile dont quelques religieuses se couvrent la tête et les épaules.
À certain voile aux nonnes familier, Nommé pour lors entre elles leur psautier [LA FONT., Psautier.]
Grand chapelet monastique, inventé, dit-on, par saint Dominique, et nommé psautier parce qu'il contient autant de grains que David a composé de psaumes (150).

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    ço trovum el psaltier [, Th. le mart. 90]
  • XIIIe s.
    En sa main un sautier tenoit [Papelardie] ; Et sachiés que moult se penoit De faire à Dieu prieres faintes [, la Rose, 423]
  • XVe s.
    Et là chantoient un psaume du psaultier David qui dit ainsi.... [FROISS., II, III, 15]
  • XVIe s.
    Je vous envoye ung saultier en françoys ; je supplie celuy par l'esprit duquel tous les psalmes sont composés.... [MARG., Lett. 122]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. psalteri, salteri, sauteri ; espagn. et ital. salterio ; du lat. psalterium, psautier et psaltérion (voy. ce mot).

psautier

PSAUTIER. n. m. Recueil des psaumes composés par David ou qui lui sont communément attribués. Savoir le psautier par coeur.

Il se dit aussi d'un Livre, manuscrit ou imprimé, qui contient les psaumes. Le psautier de saint Louis.

Traductions