psyché

(Mot repris de psychés)

1. psyché

[ psiʃe] n.f. [ de Psyché, nom d'une très belle jeune fille aimée par Éros ]
Grand miroir inclinable, pivotant sur un châssis reposant sur le sol.

2. psyché

[ psiʃe] n.f. [ du gr. psukhê, âme, esprit ]
Ensemble des processus conscients et inconscients propres à chaque individu : Tueur à la psyché complexe.

PSYCHÉ1

(psi-ché) s. f.
Jeune fille qui inspira de l'amour à Cupidon, et qui, après diverses aventures, devint sa femme ; elle est représentée avec des ailes de papillon ; on admet aujourd'hui qu'elle est une aurore qui veut voir Éros, le soleil levant, et qui disparaît quand elle le voit ; même mythe qu'Eurydice. La fable de Psyché a été peinte par Raphaël à la Farnésine. Psyché perdit momentanément son mari, pour avoir voulu le contempler, malgré la défense formelle qu'il en avait faite ; elle prit une lampe, une goutte enflammée tomba sur le dieu qui s'éveilla et disparut.
La Muse est un divin mystère, Elle craint le monde et le jour : La lampe de Psyché, le regard de la terre La fait enfuir comme l'Amour [P. LEBRUN, Poésies, t. II, 28, Muse du réveil.]
Néologisme. S'est dit quelquefois pour âme.
Genre de papillons.
Planète télescopique découverte en 1852.

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, âme, proprement souffle, du grec, souffler, rafraîchir (voy. PSYCHROMÈTRE, à l'étymologie).

PSYCHÉ2

(psi-ché) s. f.
Grande glace mobile, établie sur pivots dans un châssis, et où la femme qui fait sa toilette peut se voir de la tête aux pieds.

ÉTYMOLOGIE

  • Ainsi dite à cause de Psyché de la Fable, la femme apparaissant comme une Psyché dans cette glace.

psyché

PSYCHÉ. n. f. Grand miroir mobile que l'on peut incliner à volonté, au moyen de deux axes qui l'attachent par le milieu aux deux montants d'un châssis.
Traductions

psyché

psyche

psyché

psyche

psyché

psique

psyché

Psyche

psyché

psiche

psyché

psique

psyché

Psyche

psyché

психика

psyché

Psyke

psyché

[psiʃe] nfpsyche