ptérophore

PTÉROPHORE

(pté-ro-fo-r') s. m.
Terme d'antiquité égyptienne. Nom donné à certains prêtres égyptiens à cause de la forme de leur coiffure.
Tandis que les hiérogrammates avaient mission d'écrire et de conserver les hymnes sacrés, les ptérophores avaient la garde des autres livres de la science sacerdotale [F. DELAUNAY, Journ. offic. 22 août 1877, p. 5924, 1re col.]

ÉTYMOLOGIE

  • Le grec signifie, celui qui porte la plume, du grec, plume, et, qui porte.