publier

(Mot repris de publiât)

publier

v.t. [ lat. publicare, de publicus, public ]
1. Faire paraître un ouvrage, le mettre en vente : Un album publié chez un éditeur provincial éditer
2. Faire connaître légalement : Une loi publiée au Journal officiel promulguer
3. Rendre public : L'entreprise publie ses comptes révéler

publier


Participe passé: publié
Gérondif: publiant

Indicatif présent
je publie
tu publies
il/elle publie
nous publions
vous publiez
ils/elles publient
Passé simple
je publiai
tu publias
il/elle publia
nous publiâmes
vous publiâtes
ils/elles publièrent
Imparfait
je publiais
tu publiais
il/elle publiait
nous publiions
vous publiiez
ils/elles publiaient
Futur
je publierai
tu publieras
il/elle publiera
nous publierons
vous publierez
ils/elles publieront
Conditionnel présent
je publierais
tu publierais
il/elle publierait
nous publierions
vous publieriez
ils/elles publieraient
Subjonctif imparfait
je publiasse
tu publiasses
il/elle publiât
nous publiassions
vous publiassiez
ils/elles publiassent
Subjonctif présent
je publie
tu publies
il/elle publie
nous publiions
vous publiiez
ils/elles publient
Impératif
publie (tu)
publions (nous)
publiez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais publié
tu avais publié
il/elle avait publié
nous avions publié
vous aviez publié
ils/elles avaient publié
Futur antérieur
j'aurai publié
tu auras publié
il/elle aura publié
nous aurons publié
vous aurez publié
ils/elles auront publié
Passé composé
j'ai publié
tu as publié
il/elle a publié
nous avons publié
vous avez publié
ils/elles ont publié
Conditionnel passé
j'aurais publié
tu aurais publié
il/elle aurait publié
nous aurions publié
vous auriez publié
ils/elles auraient publié
Passé antérieur
j'eus publié
tu eus publié
il/elle eut publié
nous eûmes publié
vous eûtes publié
ils/elles eurent publié
Subjonctif passé
j'aie publié
tu aies publié
il/elle ait publié
nous ayons publié
vous ayez publié
ils/elles aient publié
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse publié
tu eusses publié
il/elle eût publié
nous eussions publié
vous eussiez publié
ils/elles eussent publié

PUBLIER

(pu-bli-é) v. a.Je publiais, nous publiions, vous publiiez ; que je publie, que nous publiions, que vous publiiez.
Rendre public et notoire. Publier une loi, un manifeste. Publier une nouvelle.
Afin d'avoir cette douleur D'ouïr démentir ses victoires, Et nier ce que les histoires Ont publié de sa valeur ! [MALH., VI, 8]
Et faisons publier par toute l'Italie : La liberté de Rome est l'œuvre d'Émilie [CORN., Cinna, I, 2]
Et que vos conjurés entendent publier Qu'Auguste a tout appris, et veut tout oublier [ID., ib. V, 3]
Quoiqu'on publie tous les ans à Rome la bulle In coena Domini, personne ne croit en France qu'elle lie nos consciences ; on a même souvent défendu de la publier [DUMARS., Lib. Églis. gallic. II, Max. 16]
Il est très vrai que le pape Léon X publia une bulle en faveur de l'Orlando furioso [VOLT., Dict. phil. Épopée.]
Fig.
Tout ce qu'il fait [le Seigneur] publie ses louanges et sa grandeur ; et sa justice demeure dans tous les siècles [SACI, Bible, Psaum. CX, 3]
Dire partout.
Que ne publieront point l'envie et l'imposture ? [CORN., Cid, III, 4]
Mais quoi que notre siècle à sa gloire [du Tasse] publie [BOILEAU, Art p. III]
Le sénat chaque jour et le peuple irrités Publiaient qu'en mourant Claude avec sa puissance M'avait encor laissé sa simple obéissance [RAC., Brit. IV, 2]
Les dieux vont s'apaiser : du moins Calchas publie Qu'avec eux, dans une heure, il nous réconcilie [ID., Iphig. III, 3]
Familièrement. Publier quelque chose sur les toits, le divulguer avec éclat.
Déclarer hautement.
Un enfant courageux publie Que Dieu lui seul est éternel [RAC., Athal. II, 9]
Vanter.
J'entends de tous côtés Publier vos vertus, seigneur, et ses beautés [de Bérénice] [RAC., Bérén. II, 2]
Est-ce là toute cette science que les hommes publient, et qui vous fait révérer de toute la terre ? [LA BRUY., XI]
Publier pour, avec un adjectif pour complément, déclarer que tel est...
Et ne sera jour de ma vie que je ne vous publie pour la plus ingrate et plus trompeuse femme qui soit sous le ciel [D'URFÉ, l'Astrée, I, 5]
Et que direz-vous de la marquise Araminte qui la publie partout [cette comédie] pour épouvantable ? [MOL., Critique, 6]
On le dit avec la même signification sans pour.
Et je l'entends partout publier hautement Aussi brave guerrier que malheureux amant [CORN., Cid, IV, 2]
Éditer, faire paraître.
Les écrits qu'il publia contre saint Cyrille [BOSSUET, Hist. I, 11]
Ce pauvre Bernard était bien sage de ne pas publier son poëme [l'Art d'aimer] ; c'était un mélange de sable et de brins de paille avec quelques diamants très joliment taillés [VOLT., Lett. St-Lambert, 1er sept. 1773]
Se publier, v. réfl. Se vanter en qualité de.
Le vaudois ne croit pas comme l'albigeois ; mais, comme l'albigeois, il hait l'Église, et se publie le seul saint, le seul ministre des sacrements [BOSSUET, Var. XI, 205]
Être publié, Cette ordonnance se publiera demain. Être édité, mis au jour. Il s'est publié beaucoup de livres cet hiver.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li edifice des maisons ki pour omecide seront abatues, seront publié [vendus à l'encan] [TAILLIAR, Recueil, p. 510]
    Il advint que li troi eslurent le meor [maire] de Saint-Liz, et mistrent leur requeste en la volenté le roi, et la puplierent au commun [, Liv. de just. 39]
  • XVe s.
    Mès freres Jehans de Primai Les ot tous deux [ouvrages] à exemplaire, Ce dist-il, por son roman faire.... Mais n'est mie moult publié, Ains est comme tout oublié [G. GUIART, Royaux lignages, V. 342]
    C'est une chose qui par les anciens a jà esté escripte et publiée [BERCHEURE, f° 7]
    Ceulz qui mettent et font ou publient les lois [ORESME, Eth. 326]
  • XVIe s.
    La honte [des infortunes conjugales] s'en augmente et se publie principalement par la jalousie [MONT., III, 347]
    Il [la Boétie] écrivit une satire latine excellente, qui est publiée.... [ID., I, 213]
    Si Plutarque.... dict sçavoir de certaine science que, du temps de Domitian, la nouvelle de la battaille perdue par Antonius en Allemaigne à plusieurs journées de là, feut publiée à Rome le mesme jour qu'elle avoit esté perdue [ID., I, 203]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. publicar, publiar ; espagn. publicar ; ital. pubblicare ; du lat. publicare, de publicus, public.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PUBLIER, Ajoutez :
    Publier à, faire connaître publiquement à.
    Mélite serait trop ingrate de rechercher une autre protection que la vôtre ; elle vous doit cet hommage et cette légère reconnaissance de tant d'obligations qu'elle vous a ; non qu'elle présume par là s'en acquitter en quelque sorte, mais seulement pour les publier à toute la France [CORN., Mélite, Épître]

publier

PUBLIER. v. tr. Rendre public et notoire. Publier une loi, un édit. Publier un manifeste. Publier la paix. L'Évangile a été publié par toute la terre. La renommée eut bientôt publié un événement si extraordinaire. C'est une chose que je lui avais dite en secret, et il est allé la publier partout. Publier une nouvelle. Publier des bans.

Fam., Publier quelque chose sur les toits, Le divulguer avec éclat.

PUBLIER signifie spécialement Faire paraître, mettre en vente. Publier un livre, un journal.

publier

Publier, Palam aliquid facere, Publicare, Peruulgare, Promulgare, Praedicare, Indicere, In apertum proferre, Edere, Vulgare, Vulgo ostendere, Euulgare, Percelebrare, Ferre palam, Diuulgare.

Publier à son de trompe et cry public par les quarrefours d'une ville, Propalam in vulgus edicere, ex Liu. lib. 23.

Il a publié par tout le secret de la Cour, Curiae arcanum propalam in vulgus edidit, ex Liu. lib. 23.

Publier une chose secrette, Efferre, Proferre.

Publier par attaches, Edicere, Proscribere.

Dire et publier les hauts secrets de sapience, Oracula sapientiae edere.

Publier entre les mains des hommes quelque chose qu'on a faite, Aliquid in manus hominum dare.

Ordonner et faire publier, Programmate statuere, Edicere, Decernere, B.

Publier les scedules, ou le roole des congez et defauts, Eremodicia proscribere, Eremodiciorum nomenclaturam proscribere, B.

Publier les jours des bailliages et senechaussées, Prodere dies legitimos statosque praefecturarum, B.

Publier à jour de plaidoirie, Actoribus causarum promulgare, B.

Publier à son de trompe, et cri public, Praeconio promulgare, B.

Publié, Vulgatum, Publicatum, Euulgatum, Propositum.

Estre publié et divulgué, Per ora hominum ferri.

Les livres sont publiez, Exierunt libri.

Soit publié par tous les sieges, Palam in iudiciis peruulgetur, Bud.

Leu, publié et enregistré, Recitatum, promulgatum, in actisque perscriptum, B.

Synonymes et Contraires

publier

verbe publier
Traductions

publier

veröffentlichen, ankündigen, anmelden, anzeigen, aufbieten, avisieren, melden, verkünden, annoncieren, ansagen, bekannt machen, inserieren, publizierenpublish, advertise, announce, give notice, reveal, print, give notice of, make public, publicizepubliceren, adverteren, uitgeven, aandienen, aankondigen, afkondigen, melden, openbaarmaken, ruchtbaarmaken, verkondigen, bekendmaken, uitbrengen, annonceren, openbaar maken, ruchtbaar makenבישר (פיעל), הופיע (הפעיל), הוציא לאור, העביר קול, פרסם (פיעל), קרא בגרון, פִּרְסֵם, הוֹצִיא לָאוֹרafkondiganunciaråbenbare, avertere, udgiveδημοσιεύω, αγγέλω, εκδίδωanonci, publikigipublicar, anunciar, divulgarpubblicare, annunziare, annunciareannuntiarepublikować, opublikowaćpublicar, anunciar, noticiar, notificaranunţapublicera, anmäla, annonsera, bebåda, meddela, offentliggöraaçıklamak, haber vermek, ilan etmek, yayımlamakيَنْشُرpublikovatjulkaistaizdavati出版する출판하다utgiиздаватьพิมพ์จำหน่ายxuất bản出版 (pyblije)
verbe transitif
1. faire paraître un texte écrit publier un roman
2. rendre public publier une annonce

publier

[pyblije] vt
[+ roman] → to publish
Bob vient de publier son nouveau roman → Bob has just published his new novel.
faire publier qch → to have sth published
[+ nouvelle] → to publicize, to make public