puérilité

(Mot repris de puerilite)

puérilité

n.f.
1. Caractère de ce qui est puéril, enfantin : La puérilité d'un jugement infantilisme, naïveté ; maturité
2. Action ou chose peu sérieuse : Ces dialogues sont un ramassis de puérilités enfantillage

puérilité

(pɥeʀilite)
nom féminin
1. caractère de ce qui est enfantin la puérilité d'un comportement
2. action ou chose peu sérieuse, peu mature Arrêtez vos puérilités !

PUÉRILITÉ

(pu-é-ri-li-té) s. f.
Ce qui tient de l'enfant, dans le raisonnement ou dans l'action.
La puérilité de M. de Nemours, qui était bien aise de montrer son bâton de général à Mme de Chastillon [RETZ, Mém. t. III, liv. IV, p. 185, dans POUGENS]
Qu'est-ce donc que puérilité ? ce n'est visiblement autre chose qu'une pensée d'écolier qui, pour être trop recherchée, devient froide [BOILEAU, Longin, Sublime, ch. 2]
Le médecin a le malheur de ne traiter avec les hommes que dans le temps précisément où ils sont plus faibles et plus enfants que jamais ; cette puérilité de la maladie règne principalement dans le grand monde [FONTEN., Littre.]
Si Néron n'avait pas la puérilité de se cacher derrière une tapisserie pour écouter l'entretien de Britannicus et de Junie [VOLT., Triumv. Préface]
Discours, action d'enfant.
Dire que la couronne de France est si noble qu'elle ne peut admettre de femmes, c'est une grande puérilité [VOLT., Mœurs, 75]
Ceux qui ont voulu se faire valoir en y insérant [dans l'Encyclopédie] leurs puérilités, ont absolument gâté cet ouvrage [ID., Lett. Panckoucke, 13 févr. 1769]
Si tu crains d'être.... un diseur de puérilités sonores, si tu veux connaître les vices, les vertus, les passions, les devoirs de l'homme envers toutes les conditions et les circonstances, lis Sénèque [DIDER., Claude et Nér. II, 5]
Que dirait Socrate de l'éducation publique qu'on donne à notre jeune noblesse, des puérilités dont on se plaît à la nourrir, comme si on n'avait rien de bon à lui apprendre ? [D'ALEMB., Ess. sur la soc. des g. de lettres. Œuv. t. III, p. 37, dans POUGENS.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La puerilité, qui commence depuis la naissance de l'enfant, et dure jusqu'à dix-huit ans [PARÉ, Introd. v.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. puerilitatem, de puerilis, puéril.

puérilité

PUÉRILITÉ. n. f. Caractère de ce qui est frivole et qui conviendrait à un enfant, soit dans le raisonnement, soit dans les actions; il ne se dit qu'en parlant des Personnes qui ont passé l'âge de l'enfance. Il y a de la puérilité dans ce raisonnement, dans ce discours.

Il se dit aussi des Actions, des discours qui offrent ce caractère. Il ne dit que des puérilités. Ce que vous faites là est une puérilité.

Synonymes et Contraires

puérilité

nom féminin puérilité
2.  Action ou chose puérile.
Traductions

puérilité

ילדותיות (נ), תינוקיות (נ), יַלְדוּתִיּוּת

puérilité

infantilità

puérilité

[pɥeʀilite] nf
(= caractère) → childishness
(= acte, idée) → childish thing