puff

(Mot repris de puffs)

PUFF

(puf) s. m.
Tromperie de charlatan, annonce pour leurrer.
Le puff ou peuf comme disent nos voisins d'outre-mer.... le puff, nécessité si grande que le mot lui-même, devenu français, a forcément conquis ses lettres de grande naturalisation ; le puff.... c'est le mensonge passé à l'état de spéculation, mis à la portée de tout le monde, et circulant librement pour les besoins de la société et de l'industrie, toutes les vanteries, jongleries, sensibleries de nos poëtes, de nos orateurs et de nos hommes d'état, autant de puffs !... [SCRIBE, le Puff, I, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Angl. puff, souffle, bouffée de tabac, bulle de savon.