puiser

(Mot repris de puisas)

puiser

v.t. [ de puits ]
1. Prendre un liquide avec un récipient : Puiser de l'eau à la rivière.
2. Se procurer dans une réserve : Les avocats ont puisé leurs arguments dans la jurisprudence emprunter, extraire de, tirer de trouver
3. (Sans compl.) Se procurer de l'argent : Un fonds où l'on peut puiser pour financer des projets prélever
Puiser aux sources,
consulter, utiliser les auteurs originaux.

puiser


Participe passé: puisé
Gérondif: puisant

Indicatif présent
je puise
tu puises
il/elle puise
nous puisons
vous puisez
ils/elles puisent
Passé simple
je puisai
tu puisas
il/elle puisa
nous puisâmes
vous puisâtes
ils/elles puisèrent
Imparfait
je puisais
tu puisais
il/elle puisait
nous puisions
vous puisiez
ils/elles puisaient
Futur
je puiserai
tu puiseras
il/elle puisera
nous puiserons
vous puiserez
ils/elles puiseront
Conditionnel présent
je puiserais
tu puiserais
il/elle puiserait
nous puiserions
vous puiseriez
ils/elles puiseraient
Subjonctif imparfait
je puisasse
tu puisasses
il/elle puisât
nous puisassions
vous puisassiez
ils/elles puisassent
Subjonctif présent
je puise
tu puises
il/elle puise
nous puisions
vous puisiez
ils/elles puisent
Impératif
puise (tu)
puisons (nous)
puisez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais puisé
tu avais puisé
il/elle avait puisé
nous avions puisé
vous aviez puisé
ils/elles avaient puisé
Futur antérieur
j'aurai puisé
tu auras puisé
il/elle aura puisé
nous aurons puisé
vous aurez puisé
ils/elles auront puisé
Passé composé
j'ai puisé
tu as puisé
il/elle a puisé
nous avons puisé
vous avez puisé
ils/elles ont puisé
Conditionnel passé
j'aurais puisé
tu aurais puisé
il/elle aurait puisé
nous aurions puisé
vous auriez puisé
ils/elles auraient puisé
Passé antérieur
j'eus puisé
tu eus puisé
il/elle eut puisé
nous eûmes puisé
vous eûtes puisé
ils/elles eurent puisé
Subjonctif passé
j'aie puisé
tu aies puisé
il/elle ait puisé
nous ayons puisé
vous ayez puisé
ils/elles aient puisé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse puisé
tu eusses puisé
il/elle eût puisé
nous eussions puisé
vous eussiez puisé
ils/elles eussent puisé

PUISER

(pui-zé) v. a.
Plonger un vase dans un liquide pour avoir de ce liquide. Puiser de l'eau à une fontaine. Puiser du vin dans la cuve. Fig.
La fierté des Nérons qu'il puisa dans mon flanc [RAC., Brit. t. I, 1]
Nous puisâmes tous deux, dans ce sang dont je sors, L'excès des passions qui dévorent une âme [VOLT., Ad. du Guesclin. III, 3]
Absolument. Puiser à la rivière.
On leur a dit : Voulez-vous de l'eau ? puisez, et ils ont puisé [LA BRUY., VI]
Fig. Puiser dans la bourse de quelqu'un, lui emprunter librement de l'argent.
Tout prêt à la laisser, pourvu qu'elle s'apaise, Dans ton coffre, à pleins sacs, puiser tout à son aise [BOILEAU, Sat. X]
Elle et toute sa famille puisaient à pleines mains dans ma caisse [D'ALLAINVAL, École des bourg. I, 3]
[Les Anglais et les Hollandais] déterminés à ne point laisser puiser la maison d'Autriche à la source de leurs richesses [RAYNAL, Hist. phil. v, 6]
Tous ces nobles messieurs ont puisé dans ma bourse [A. DUVAL, Fille d'honneur, I, 5]
Fig. Se dit des choses intellectuelles et morales que l'on puise comme on puise l'eau à la rivière.
Ah ! oui, vraiment, je connais le style où Pauline [la fille de Mme de Grignan] a puisé sa lettre [SÉV., 23 avr. 1690]
Pouvez-vous nier que ce ne soit dans Tite Live, dans Dion Cassius, dans Plutarque, dans Lucain et dans Sénèque que M. de Corneille a pris ses plus beaux traits, a puisé ses grandes idées qui lui ont fait inventer un nouveau genre de tragédie inconnu à Aristote ? [BOILEAU, Lett. à Perrault.]
Pour paraître ne devoir rien aux autres, mais puiser tout de votre fonds [LA BRUY., Disc. de récept. Le P.]
Brumoi explique dans une dissertation pleine d'esprit et de bon sens, comment Eschyle puisa dans les poëmes épiques d'Homère la véritable idée de la tragédie [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. V, p. 111, dans POUGENS]
On voit dans les IVe et Ve siècles ces grandes lumières de l'Église, saint Basile, saint Grégoire de Nazianze, saint Jean Chrysostome venir puiser à Athènes, comme dans la source, toutes les sciences profanes [ID., ib. t. IX, p. 266, dans POUGENS]
Architas eut pour disciple Philolaüs, qui laissa plusieurs ouvrages, et qui vendit à Platon les livres des pythagoriciens ; Platon y puisa tout ce qu'il crut deviner [CONDILL., Hist. anc. III, 15]
Tous les enfants d'Adam, tous les peuples du monde Viendront puiser la foi dans sa source féconde [DELILLE, Parad. perdu, XI]
Absolument. C'est un auteur qui puise partout. Puiser dans la source, dans les sources, aux sources, lire les auteurs originaux.
L'étude des textes ne peut jamais être assez recommandée.... ayez les choses de la première main, puisez à la source [LA BRUY., XIV]
Terme de maréchalerie. Prendre de la corne avec la lame du clou.
Se puiser, v. réfl. Être puisé. L'eau qui se puise au bord est trouble.

PROVERBE

    Il ne faut point puiser aux ruisseaux, quand on peut puiser à la source, ou il n'est rien de tel que de puiser à la source, c'est-à-dire autant qu'on le peut il faut avoir les choses en original.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Vos puiserez eves en joie des fonteines del Sauveor [, Psautier, f° 180]
    Car tout ausi comme li ors Est li mieudres metaus c'on truise [qu'on trouve], Est ce [chevalerie] li puis là où l'en puise Tout sens, tout bien et toute honor [RUTEB., 230]
  • XVe s.
    Ni on n'espargnoit non plus or ni argent que donc qu'il apleuist des nues, ou que on le puisast à la mer [FROISS., II, III, 36]

ÉTYMOLOGIE

  • Puits ; wallon, pouhi ; picard et norm. pucher ; provenç. pozar.

puiser

PUISER. v. tr. Prendre de l'eau dans un puits, dans une rivière, à une source, etc. Puiser de l'eau à la rivière, dans la fontaine.

Il s'emploie aussi intransitivement. Puiser à la rivière. Puiser au bassin de la fontaine, au courant de l'eau. Puiser à la source.

Il se dit aussi en parlant d'un Liquide quelconque contenu dans un grand récipient. Puiser du vin dans la cuve.

Fig., Puiser à la source, aux sources, Lire, consulter les documents originaux sur les matières dont on traite.

Fig., Puiser dans la bourse de quelqu'un, Lui emprunter librement de l'argent, quand on en a besoin. Cet homme puise dans la bourse de ses amis.

PUISER s'emploie figurément et signifie Tirer, emprunter. Cet auteur a puisé dans les anciens, chez les anciens les plus grandes beautés de son ouvrage. Il puisait dans la religion le courage extraordinaire qu'il déployait. J'ai puisé dans vos discours tout le courage dont j'avais besoin. J'ai puisé de grandes consolations, de grandes lumières dans son entretien. Absolument, C'est un auteur qui puise partout.

puiser

Puiser de l'eauë d'un puis, E puteo aquam sumere, Haurire aquam.

Puiser és fontaines, A, vel E fontibus haurire.

Puiser de l'eauë et se fournir d'eauë, Aquari.

puiser


PUISER, v. act. [Pui-zé: 2eé fer. devant l'e muet, ui est long: il puise, puisera, etc.] Prendre de l'eau avec un vaisseau qu'on plonge dans un amâs d'eau. "Puiser de l'eau à la rivière, à la fontaine. = V. n. Avec le seul régime du datif: puiser au bassin, à la source, {C304b~} etc. = Fig. "Cet Auteur a puisé dans la source ou dans les sources; il a lu les Auteurs originaux sur les matières, dont il traite. "Quelles sont donc les sources doit puiser un Historiographe de France? Moreau. = * La Bruyère et le P. Rapin lui font régir l'ablatif, (la prép. de.) "C'est une goutte d'eau que vous puisez du Tibre. La Bruy. "C'est de ce fonds si vaste et si riche qu'il puise ces grands sentimens, etc. RAPIN. "Ce sont là les sources d' où il faut puiser le discours. Id. — Il faut, dans les deux premiers exemples, dans le Tibre, dans ce fonds si vaste; et pour le 3e, il faut puiser, et non pas, d'. = Le proverbe dit: il ne faut point puiser aux ruisseaux, quand on peut puiser à la source. On dit aussi qu'il n'est rien de tel que de puiser à la source, pour dire qu'il faut remonter à l'origine des bruits, des nouvelles, pour en être instruit.

Traductions

puiser

schöpfen, entlehnen, entnehmendraw, excerpt, extract, spoonputten, scheppen, hozen, ontlenenדלה (פ'), שאב (פ'), שָׁאַב, דָּלָהextreure, pouarĉerpiextraer, sacarammentaameríttirarαντλώattingere繪製tegne그리기Ritaวาด (pɥize)
verbe transitif
1. prendre un liquide puiser de l'eau
2. prendre une partie d'un ensemble puiser dans ses économies

puiser

[pɥize] vt → to draw
puiser dans qch → to draw from sth