purement


Recherches associées à purement: purement et simplement

purement

adv.
Exclusivement et totalement : Un cas purement théorique uniquement
Purement et simplement,
sans réserve ni condition : Elle a purement et simplement démissionné.

purement

(pyʀmɑ̃)
adverbe
de façon exclusive un choix purement politique
sans réserve un paysage purement et simplement splendide

PUREMENT

(pu-re-man) adv.
D'une manière pure, innocente. Vivre purement.
Avec correction et élégance.
M. le cardinal de Fleury parlait purement et avec facilité ; sa manière de raconter était élégante et naïve [MAIRAN, Éloges, Cardinal de Fleury.]
Les auteurs qui ont écrit le plus purement en latin sont ceux qui ont vécu dans le siècle d'Auguste, c'est-à-dire à la fin de la république et au commencement de l'empire [DUMARS., Œuv. t. I, p. 272]
Dessiner purement, dessiner d'une manière exacte, correcte.
Uniquement, essentiellement, simplement.
Hélas ! ma fille, que mes lettres sont sauvages ! où est le temps que je parlais de Paris comme les autres ? c'est purement de mes nouvelles que vous aurez [SÉV., 57]
Je m'en vais demain à Saint-Germain, avec Mme de Chaulnes, purement pour le voir [M. de Pompone] [ID., 8 janv. 1674]
Dites à Mme d'Aubigny que, si la lettre est purement d'elle, il faut qu'elle se soit prodigieusement formé l'esprit [MAINTENON, Lett. à M. d'Aubigné, 18 janv. 1683]
L'on a enrichi la langue de nouveaux mots, secoué le joug du latinisme, et réduit le style à la phrase purement française [LA BRUY., I]
La grande question est de savoir si un pays purement agricole est plus riche qu'un pays purement commerçant [VOLT., Dict. phil. Blé.]
Considérez aussi que, bornés par nos facultés aux choses sensibles, nous n'offrons presque aucune prise aux notions abstraites de la philosophie et aux idées purement intellectuelles [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Purement et simplement, sans réserve. Il a résigné sa charge purement et simplement. Purement et simplement, se dit aussi dans le sens de simplement employé tout seul.
M. Fontaine m'est venu voir purement et simplement pour me rassurer sur son silence et son absence [DIDEROT, Lettres Voland, 24 juill. 1769]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Tout ensi sachiés purement, Que boins fruis de bone ente vient [BAUDOUIN DE CONDÉ, t. I, p. 79]
  • XVe s.
    Et se porta le traité entre eux et messire Charles : qu'ils se rendroient quittement et purement saufs leurs corps et leurs biens.... [FROISS., I, I, 190]
  • XVIe s.
    Je lairray purement la coustume en ordonner [MONT., I, 18]
    Des escripts purement humains et philosophiques, sans meslange de theologie [ID., I, 400]

ÉTYMOLOGIE

  • Pure, et le suffixe ment ; provenç. purament ; esp. et ital. puramente.

purement

PUREMENT. adv. D'une manière pure, avec pureté. Il prend différentes significations, selon les différentes phrases où il est employé. Vivre purement, Vivre d'une manière pure et innocente. Parler, écrire purement, Parler, écrire avec une grande propriété d'expressions, n'employer que des tours conformes à l'usage et au génie de la langue. Dessiner purement, Dessiner d'une manière exacte, correcte.

Il signifie aussi Uniquement, simplement. Il a fait cette chose purement par plaisir. Le motif de sa vocation était purement humain. On peut raisonner tant qu'on veut sur les choses purement naturelles.

Purement et simplement, Sans réserve et sans condition. Il a résigné cette charge purement et simplement.

purement

Purement, Pure, Pute, Liquido, Vere, Syncere, Puriter.

Synonymes et Contraires

purement

adverbe purement
1.  Littéraire. Avec pureté.
Traductions

purement

purely

purement

louter, klaar, puur, zuiver

purement

αμιγώς

purement

rein

purement

чисто

purement

純粹

purement

čistě

purement

rent

purement

rent

purement

หมดจด

purement

[pyʀmɑ̃] advpurely
purement et simplement → purely and simply