pureté

pureté

n.f.
1. Qualité de ce qui est pur, sans mélange ni défaut : La pureté du ciel. La pureté d'un diamant limpidité ; imperfection
2. Qualité d'une personne, d'un sentiment qui n'a rien de vil, de mesquin : La pureté des enfants candeur, ingénuité, innocence ; abjection, bassesse fraîcheur, honnêteté ; mesquinerie, vilenie

PURETÉ

(pu-re-té) s. f.
Qualité d'une chose pure, sans mélange.
La beauté du pays et la pureté de l'air m'ont décidée [SÉV., 267]
Et la mort, à mes yeux dérobant la clarté, Rend au jour qu'ils souillaient toute sa pureté [RAC., Phèdre, V, 7]
L'or ni l'argent ne sont jamais dans un état de pureté absolue [BUFF., Min. t. IV, p. 280]
Fig.
Nos plus heureux succès sont mêlés de tristesse ; Toujours quelques soucis en ces événements Troublent la pureté de nos contentements [CORN., Cid, III, V]
Rendez à votre honneur toute sa pureté [ID., Théod. III, 3]
Il y en a peu qui ne sachent que la pureté de la religion est contraire à nos corruptions [PASC., Pens. XXIV, 65, éd. HAVET.]
Terme de peinture. Pureté des couleurs, se dit lorsqu'elles conservent toute la force qu'elles ont naturellement, et lorsqu'elles ne sont point salies par d'autres, ou par la privation de la lumière, et par la réflexion des objets voisins.
Il se dit aussi de la race, du sang. La pureté du sang. Cette race nous présente les qualités de l'espèce dans leur plus grande pureté.
Fig. Exemption d'altération, de souillure, de corruption.
Cette pureté Où du parfait amour consiste la beauté [MOL., Femm. sav. IV, 2]
Dieu l'a élevée au faîte des grandeurs humaines, afin de rendre la pureté et la perpétuelle régularité de sa vie plus éclatante et plus exemplaire [BOSSUET, Mar.-Thér.]
Qu'il est rare, chrétiens, de trouver cette pureté parmi les hommes ! [ID., ib.]
Ainsi de piége en piége, et d'abîme en abîme, Corrompant de vos mœurs l'aimable pureté, Ils [les flatteurs] vous feront enfin haïr la vérité [RAC., Athal. IV, 3]
C'est une pure créature, une fille d'Adam, ....qui.... conserve toute la pureté de son âme sainte, et demeure incorruptible au milieu de la plus grande corruption [MASS., Avent, Concept.]
Les objets du monde et de la vanité.... blessent désormais la pureté de vos regards [MASS., Prof. relig. Serm. 3]
Cette pureté d'intention [ID., Paraphr. ps. XXV, V. 1]
Faites que la pureté de mon cœur réponde toujours à celle de l'état que j'ai embrassé [ID., ib. V. 2]
Comme vous avez la beauté des anges, vous en avez la pureté [J. J. ROUSS., Hél. I, 10]
Chasteté, sens auquel il s'emploie d'ordinaire absolument. Les péchés contre la pureté. Ne rien souffrir qui blesse la pureté.
Il faut une vertu plus qu'humaine pour conserver sa pureté parmi tant d'ordures [PATRU, Plaidoyer 11, dans RICHELET]
Dieu de la pureté, que vos lois sont bien autres ! [CORN., Théod. III, 1]
Terme de littérature. Exactitude dans l'emploi, la construction des mots.
Il est à craindre qu'un trop grand attachement à la pureté ne cause enfin de la sécheresse [SAINT-ÉVREMOND, dans RICHELET]
Marchez donc sur ses pas [de Malherbe], aimez sa pureté [BOILEAU, Art p. I]
La pureté du langage [latin] ne s'est conservée presque (encore avec quelque altération) que parmi les jurisconsultes Ulpien, Papinien, Paul.... [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. XI, 2e part. p. 609, dans POUGENS.]
Bien qu'il y ait des ouvrages bien distribués qui fatiguent, et qu'il y en ait d'écrits avec pureté qui ennuient [DIDER., Claude et Nér. II, 10]
Boileau, à qui la versification et la langue sont en partie redevables de leur pureté [MARMONTEL, Œuv. t. VI, p. 264]
Terme de beaux arts. Correction, dessin fini. Une grande pureté de dessin. Ce morceau a été joué avec une grande pureté. Pureté du goût, délicatesse du goût, faculté de discerner les qualités et les défauts des ouvrages d'esprit.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    La purteit del cuer [ST BERN., p. 569]
  • XIIIe s.
    Car de [sur] Bertain [il] voudra enquerre la purté [vérité] [, Berte, CXIV]
  • XVIe s.
    La chose publicque estoit desja si grande, qu'elle ne pouvoit plus retenir son ancienne discipline, celle purité de son austerité premiere [AMYOT, Caton, 9]
    La purité du langage naïfvement attique [ID., Morales, t. II, p. 225]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. puritat, puretat, purtat ; espagn. puridad ; ital. purità ; du lat. purit item, de purus, pur.

pureté

PURETÉ. n. f. Qualité d'une chose qui est pure et sans mélange. Par le moyen du feu, on porte les métaux au plus haut degré de pureté dont ils soient susceptibles. La pureté de l'air. La pureté des eaux contribue beaucoup à la santé.

Il s'emploie figurément et signifie Intégrité, droiture, innocence, exemption d'altération, de corruption, de souillure. La pureté de ses intentions, de ses sentiments n'est point douteuse. La pureté de ses moeurs a résisté à toutes les tentations. Conserver le dépôt de la foi dans toute sa pureté. Les erreurs de ses disciples portèrent atteinte à la pureté de sa doctrine. La morale qu'il enseigne est d'une grande pureté.

Il signifie particulièrement Chasteté. Les péchés contre la pureté. Pureté angélique. Pureté virginale. Ne rien souffrir qui blesse la pureté, qui soit contre la pureté. Conserver la pureté, sa pureté. La pureté de la Sainte Vierge. La pureté du coeur et de l'esprit. La pureté de l'âme.

En parlant du Style et du langage, il signifie Exactitude dans le choix, l'emploi et l'arrangement des termes et des phrases. Pureté de style, de diction, d'élocution. Pureté d'expression. Cet écrivain est d'une grande pureté. Cette façon de parler est contre la pureté de la langue, du langage.

La pureté du goût, La justesse et la délicatesse du goût, dans la littérature, dans les arts.

PURETÉ se dit aussi, en termes de Beaux- Arts, de la Correction, de l'exactitude du trait. Ce trait, ce dessin est d'une grande pureté. La pureté de ces formes, de ces contours est ravissante.

pureté

Pureté, Puritas.

Pureté et innocence, Integritas.

Pureté et entiereté, Synceritas.

Synonymes et Contraires

pureté

nom féminin pureté
Traductions

pureté

pureness, purityזכות (נ), טהרה (נ), טוהר (ז), זַכּוּת, טֹהַר, טָהֳרָהzuiverheidαγνότηταgenuinità, purezza, purgatezzaReinheitчистота純度čistotarenhedrenhet (pyʀte)
nom féminin
1. fait d'être sans mélange la pureté d'une eau
2. innocence morale la pureté d'une intention

pureté

[pyʀte] nfpurity