purgatoire

(Mot repris de purgatoires)

purgatoire

n.m.
1. Dans la religion catholique, lieu où les âmes des défunts achèvent de se racheter de leurs fautes avant d'accéder au paradis.
2. Fig. Période d'épreuve transitoire : Cette erreur lui a valu six mois de purgatoire.

purgatoire

(pyʀgatwaʀ)
nom masculin
1. religion lieu où les âmes rachètent leurs fautes avant d'aller au paradis aller au purgatoire
2. figuré moment difficile vécu comme une épreuve être dans le purgatoire

PURGATOIRE

(pur-ga-toi-r') s. m.
Lieu ou plutôt état dans lequel les âmes des justes sorties de ce monde sans avoir suffisamment satisfait à la justice divine pour leurs fautes, achèvent de les expier avant d'être admises à jouir du bonheur éternel [BERGIER., ]
Lâche, qu'oses-tu dire ? ainsi le purgatoire, Ainsi ses feux cuisants sont hors de ta mémoire ! Auras-tu plus de force, ou les présumes-tu Plus aisés à souffrir à ce cœur abattu ? [CORN., Imit. III, 12]
Quel intérêt plus grand pour vous que de contribuer à la délivrance d'une âme du purgatoire ? [BOURDAL., Commémorat. des morts, Myst. t. II, p. 520]
Il faut faire son purgatoire en ce monde ou en l'autre, ou par le martyre intérieur du pur amour, ou par les tourments de la justice divine après la mort [FÉN., t. XVIII, p. 354]
L'opinion d'un purgatoire, ainsi que d'un enfer, est de la plus haute antiquité ; mais elle n'est nulle part si clairement exprimée que dans le VIe livre de l'Énéide de Virgile, dans lequel on retrouve la plupart des mystères de la religion des gentils [VOLT., Mœurs, 45]
Fig.
Ô que la patience est un grand purgatoire Pour laver de ce cœur la tache la plus noire ! [CORN., Imit. I, 24]
Une bonne conscience gênée et troublée, c'est comme un purgatoire dans cette vie, dont Dieu se sert quelquefois pour éprouver les âmes les plus saintes [BOURDAL., Sur la fausse consc. 1er avent, p. 169]
Faire son purgatoire en ce monde, de son vivant, souffrir beaucoup.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    En remembrance e en memoire Des grans peines del purgatoire, K'à saint Patriz [Dieu] volt [voulut] desmutrer Le liu où l'om i deit entrer [MARIE, Purgatoire, 5]
  • XVe s.
    Je lesse aux ordres mandiens Mon grant escrins où il n'a riens, Excepté le bois et le fer ; Car ils gettent les gens d'enfer, Et font aler en purgatoire Dès leur vivant qui les veult croire [E. DESCH., Poésies mss. f° 424]
    Sur ce je veux faire comparaison des maux et douleurs qu'il [Louis XI] a fait souffrir à plusieurs, à ceux qu'il a soufferts avant mourir, pour ce que j'ay esperance qu'ils l'auront mené en paradis, et que ce aura esté partie de son purgatoire [COMM., VI, 12]
  • XVIe s.
    Fay sacrifice aussi de brebis noires ; Ces choses soient tes premiers purgatoires [purifications] [DU BELLAY, IV, 44, recto.]
    Pour l'amour de Dieu, et en deduction de tant moins de peine de purgatoire [RAB., III, 44]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. purgatori, porguatori ; espagn. et ital. purgatorio ; du lat. purgatorius, qui purifie, de purgare, purger.

purgatoire

PURGATOIRE. n. m. Lieu où, selon la doctrine catholique, les âmes de ceux qui meurent en état de grâce vont expier les péchés dont ils n'ont pas fait une pénitence suffisante en ce monde. Prier pour les âmes du purgatoire.

Fig. et fam., Faire son purgatoire en ce monde, Y avoir beaucoup à souffrir.

purgatoire

Purgatoire, Erebus expiatorius, Expiatoriae mansiones Erebi, Carcer beandorum, Insulae animarum ad tempus relegandarum. Budaeus.

Traductions

purgatoire

כור מרצף (ז)

purgatoire

vagevuur

purgatoire

purgatory

purgatoire

purgatorio

purgatoire

purgatorio, 煉獄

purgatoire

연옥

purgatoire

skjærseld, skjærsild

purgatoire

炼狱

purgatoire

Fegefeuer

purgatoire

purgatorio

purgatoire

煉獄

purgatoire

Očistec

purgatoire

[pyʀgatwaʀ] nmpurgatory