pusillanimité

(Mot repris de pusillanimités)

pusillanimité

[ pyzilanimite] n.f.
Litt. Caractère d'une personne pusillanime timidité ; audace, hardiesse

PUSILLANIMITÉ

(pu-zil-la-ni-mi-té) s. f.
Faiblesse d'esprit, manque de cœur.
L'idée qu'un homme frappé du tonnerre est puni par les dieux n'est qu'une pusillanimité ridicule [VOLT., Lois de Minos, notes.]
Je crains cette pusillanimité meurtrière qui, à force de délicatesse et de soins, affaiblit, effémine un enfant [J. J. ROUSS., Hél. v, 3]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et la deffaute ou negligence de desirier et pourchacier honneurs deus et duement, c'est vice lequel en grans honneurs Aristote appelle pusillanimité [ORESME, Eth. 49]
  • XVIe s.
    Appelans la modestie pusillanimité ; la consultation et deliberation prudente, tergiversation palliée [LANOUE, 55]
    C'estoit un homme qui avoit humilité sans pusillanimité, et magnanimité sans orgueil [BÈZE, Vie de Calvin, p. 221]
    Afin que je confesse ma pusillanimité, je n'avois encore esté si hardi de publier ma fantaisie [réformer l'orthographe sur la prononciation] [PELLETIER, dans LIVET, la Gramm. franç. p. 135]
    La pusillanimité.... n'ayant peu se mesler à ce premier roolle [les actes de courage], prend pour sa part le second, du massacre et du sang [MONT., III, 109]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. pusillanimitat ; espagn. pusilanimidad ; ital. pusillanimità, du latin pusillanimitatem, de pusillanimis, pusillanime.

pusillanimité

PUSILLANIMITÉ. n. f. Excessive timidité, manque de courage. On ne vit jamais tant de pusillanimité.

pusillanimité

Pusillanimité, Pusillus animus.

Homme pusillanime, Animi pusilli homo.

Synonymes et Contraires

pusillanimité

nom féminin pusillanimité
Littéraire. Caractère pusillanime.
crainte, irrésolution, lâcheté, peur, poltronnerie, timidité -littéraire: couardise, pleutrerie.
Traductions

pusillanimité

pusillanimità