putain

(Mot repris de putains)

putain

ou

pute

n.f. [ de l'anc. fr. pute, du lat. putere, puer ]
(Terme d'injure) Vulg. Prostituée ; femme débauchée.

putain

(pytɛ̃)
nom féminin
1. prostituée des putains dans la rue
2. femme facile et débauchée C'est une putain.
3. personne qui veut plaire à tout le monde faire la putain

putain


interjection
marque la surprise, la colère, l'admiration, etc. Putain ! Tu m'énerves ! Putain ! C'est beau !

PUTAIN

(pu-tin) s. f.Terme grossier et malhonnête.
Prostituée.
Le duc d'Orléans me dit que je pouvais compter qu'il n'y aurait plus de soupers de roués et de putains [SAINT-SIMON, 481, 248]
Sanci, étant surintendant des finances sous Henri IV, fut disgracié, parce qu'il avait dit à la duchesse de Beaufort que ses enfants ne seraient jamais que des fils de putain [VOLT., Henr. VIII, notes]
Fils de putain, injure très grossière.
Ces vers.... Que, comme enfants trouvés, ils soient fils de putains [RÉGNIER, Sat. II]
Que je te rosserais si j'avais du courage, Double fils de putain, de trop d'orgueil enflé ! [MOL., Amph. III, 7]
Par extension. Femme, fille débauchée.

REMARQUE

  • On évite d'écrire ce mot entier : on l'indique par p..., ou on le fait deviner comme a fait Gresset dans Ver-vert, IV : Le très cher frère indocile et mutin Vous la rima très richement en tain.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Les malvais qui quidierent [pensèrent] le rei servir à gré, E guarçuns e putains unt saint Thomas hué [, Th. le mart. 46]
  • XVe s.
    Or regardez le grant desroy Que Clithemetra la putain Fit à son seigneur souverain [E. DESCH., Poésies mss. f° 506]
  • XVIe s.
    Il fit part de son espouvantement aux assiegeans par un homme hors d'haleine et si estonné qu'à son rapport tout joua à fils de putin le dernier, et chacun quittant ses armes se laissa guider à la peur [D'AUB., Hist. III, 137]
    Age pervers, qui se veautre en ordure ! Une putain, un monstre de nature, Un nain, un fou, un matassin emporte Tout ce qu'il veut.... [BAÏF, Œuv. p. 123, dans LACURNE]
    Halimum, blanche putain [, in Ruellium de Stirpibus]

ÉTYMOLOGIE

  • Pute ; espagn. putana ; ital. puttana. Pour la finale ain, voy. NONNAIN.

putain

PUTAIN. n. f. Terme injurieux et bas qui signifie Prostituée.

putain

Une Putain, Prostibulum, Scortum, Meretrix, Mercenariae stipis ancilla.

Se deffaire d'une putain, Auellere se a meretrice.

Synonymes et Contraires

putain

nom féminin putain
Populaire. Prostituée.
Traductions

putain

hoer, lichtekooi, snol, prostituée, publiekevrouw, termeier, publieke vrouw, slet, sloerie, temeier

putain

מתרוממת (נ), נפקנית (נ)

putain

hoer

putain

skøge

putain

Jedermanliebchen, Schlampe, Hure, Nutte, Prostituierte

putain

ĉiesulino, putino

putain

puta, ramera, chingado, fichera, hostia, joder, perra, piruja, porca puttana, zorra

putain

huora, vittu

putain

hóra, skækja

putain

kurwa

putain

meretriz, mulher da vida, puta, rameira

putain

hora, sköka

putain

orospu

putain

[pytɛ̃]
nf
(= prostituée) → whore
(juron) ce putain de ..., cette putain de ... → this bloody (Grande-Bretagne) > ..., this goddamn (USA) > ...
excl (pour exprimer sa surprise, son admiration ou son contentement)damn it!
Putain tu m'as fait peur! → Damn it, you scared me!
Putain qu'il joue bien Zizou! → Damn it, he plays well that Zizou!, He plays bloody well that Zizou!
putain qu'elle est bonne ta soupe! → Your soup is bloody good!