pyramider

(Mot repris de pyramidiez)

PYRAMIDER

(pi-ra-mi-dé) v. n.
Terme d'art. Être disposé en pyramide. Ce groupe pyramide bien.
En lui pardonnant sa manière de pyramider, sa disposition est bien entendue [DIDER., Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 508, dans POUGENS]
L'aspect général dans le gothique du XIVe siècle tend à pyramider ; tout se couronne de triangles aigus et de tabernacles [, Hist. litt. de la Fr. t. XXIV, p. 702]
S'élever comme une pyramide.
[On] Le voit [le chêne] tout noyé dans l'aurore Pyramider dans le lointain [LAMART., Harmon. II, 9]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les fiers geantz, pour escheller les cieux, Se sont armez de force audacieuse, Pyramidantz la masse vicieuse Des monts dressez à la crainte des dieux [LOYS LECARON, Poésies, f° 21, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Pyramide.

pyramider

PYRAMIDER. v. intr. T. de Beaux-Arts. Être disposé en pyramide, former la pyramide. Il s'emploie surtout en termes de Peinture et de Sculpture. Ce groupe pyramide bien.