pyromètre

pyromètre

n.m.
Instrument pour la mesure des hautes températures.

PYROMÈTRE

(pi-ro-mè-tr') s. m.
Terme de physique. Instrument qui sert à évaluer approximativement les hautes températures.
L'ingénieuse invention du pyromètre [VOLT., Phil. Newt. II, 4]
On est assez généralement d'accord aujourd'hui de donner le nom de pyromètre aux instruments destinés à indiquer les degrés de chaleur que les thermomètres ne peuvent supporter [GUYTON DE MORVEAU, Instit. Mém. scienc. 1808, 2e part. p. 3]
Pyromètre de Wedgwood, pyromètre fondé sur le retrait qu'éprouve l'argile, à mesure qu'elle est soumise à une température plus élevée ; il indique les degrés de chaleur nécessaires à la fusion des métaux et autres substances plus ou moins réfractaires.
Le pyromètre de Wedgwood permet de savoir que les matières volcaniques du Pérou ont éprouvé une chaleur plus vive que celle du fer rouge [SENNEBIER, Ess. art d'observ. t. I, p. 199, dans POUGENS]
Le zéro de ce pyromètre correspond à 5380 du thermomètre centigrade, et chacun de ses degrés égale 72 degrés du même thermomètre, d'après Wedgwood [THENARD, Traité de chim. t. I, p. 46, dans POUGENS]
Pyromètre métallique, pyromètre formé par une petite bande de métal placée dans une rainure creusée dans une plaque de porcelaine, fixe par une extrémité et portant par l'autre sur le levier coudé d'une aiguille qui parcourt les divisions d'un cadran.

ÉTYMOLOGIE

  • Pyro..., et du grec, mesure.

pyromètre

PYROMÈTRE. n. m. T. de Physique. Instrument qui sert à évaluer approximativement les hautes températures qu'on ne peut mesurer à l'aide du thermomètre.
Traductions

pyromètre

pirómetro

pyromètre

pyrometer