pyrophone

PYROPHONE

(pi-ro-fo-n') s. m.
Instrument des flammes chantantes, inventé par M. Kastner ; c'est une espèce d'orgue dont les tuyaux sont des tubes de verre dans lesquels on introduit des flammes fournies par deux becs de gaz allumés ; tant que ces becs sont assez rapprochés pour que les flammes se confondent, il ne se produit aucun son ; dès qu'on les écarte, elles fournissent des sons plus ou moins graves ou aigus, suivant la longueur des tubes.
M. Frédéric Kastner, auquel on doit ce curieux instrument appelé le pyrophone, dans lequel les sons musicaux sont produits par des flammes chantantes... [H. DE PARVILLE, Journ. offic. 11 nov. 1875, p. 9207, 2e col.]

ÉTYMOLOGIE

  • Le grec se traduit par, feu, et, voix.