pyrophore

PYROPHORE

(pi-ro-fo-r') s. m.
Composition chimique qui a la propriété de s'enflammer à l'air. On l'obtient en calcinant du sulfate alumino-potassique [alun] ou de magnésie et de potasse, soit avec du charbon, soit avec une substance organique qui se carbonise pendant l'opération : telle que du sucre, du miel, de la farine ou de l'amidon.
Leur charbon [des excréments humains] est très inflammable ; on sait que c'est avec ce charbon, traité par l'alun, que Homberg a préparé pour la première fois le pyrophore, et qu'il croyait alors que ces matières étaient indispensablement nécessaires à sa production [FOURCROY, Conn. chim. t. x, p. 69]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, feu, et, qui porte.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PYROPHORE. Ajoutez :
    Terme d'entomologie. Coléoptère de la famille des élatères ou élatérides, qui a des ocellations lumineuses.
    Tout le monde connaît, de nom au moins, les cucuyos ou pyrophores, qui sont si répandus dans l'Amérique tropicale.... les Mexicaines s'en servent comme d'un objet d'ornement ; elles les nourrissent soigneusement et les placent le soir dans leur chevelure [DE PARVILLE, Journ. offic. 4 août 1872, p. 5371, 2e col.]

pyrophore

PYROPHORE. n. m. Préparation chimique qui a la propriété de s'enflammer à l'air. Le pyrophore s'obtient en calcinant de l'alun avec de l'amidon.