qualificateur

QUALIFICATEUR

(ka-li-fi-ka-teur) s. m.
Théologien appartenant au tribunal de l'inquisition, qui est consulté au sujet des propositions déférées.
Laurent Brancati.... consulteur et qualificateur du saint office [BOSSUET, Exp. doctr. cath. Avertiss.]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. qualificatorem, de qualificare, qualifier.

qualificateur

QUALIFICATEUR. n. m. Nom donné aux Théologiens du Saint-Office chargés de déterminer la nature, la qualité, le genre et le degré d'un crime quelconque déféré à un tribunal ecclésiastique, et d'examiner les livres mis à l'Index et les propositions dénoncées. Qualificateur du Saint-Office.

qualificateur


QUALIFICATEUR, s. m. QUALIFICATION, s. fém. QUALIFIER; v. act. QUALITÉ, s. fém. [Kalifikateur, kacion, fi-é, lité: dern. des deux dern. é fer.] Qualité est , 1°. Ce qui fait qu'une chôse est telle, bone ou mauvaise, etc. "Bonté, petitesse, beauté, laideur, etc. sont des qualités. = 2°. Disposition, talent. "Les qualités du corps et de l'esprit. "Homme, persone qui a de bones, râres ou belles qualités, etc. = 3°. Noblesse distinguée. "Homme, femme de qualité, de grande qualité. = 4°. Titre qu'on prend: Il prend la qualité de Prince, de Duc, d'Écuyer, etc. = Au Palais, les qualités d'un Arrêt, tout ce qui précède le dispositif. — Dans un Jugement rendu sur apointement, on dit, le vu. = Qualité, talent (synon.) Les qualités forment le caractère de la persone; les talens en font l' ornement. On peut se servir du mot de qualité en bien ou en mal; mais on ne prend qu'en bone part celui de talent. On se fait haïr ou aimer par ses qualités: on se fait rechercher par ses talens. Des qualités excellentes, jointes. à de râres talens, font le parfait mérite. GIR. Synon. = Qualité dit plus que condition, et homme de qualité est en notre langue quelque chôse de plus que, homme de condition. Que si on ajoute première ou grande, cela dit encôre davantage. "Homme de grande qualité, de la première qualité. BOUH. = On dit, absolument et sans épithète, qu'un vin a de la qualité, pour dire qu'il a une sève qui le distingue des aûtres.
   En qualité de, adv. Il doit se raporter au sujet de la phrâse. "Elle lui portoit un grand respect, en qualité de son Confesseur. Vie de S. Jean de la Croix. Il falait, comme à son Confesseur, ou bien en qualité de sa pénitente. = En ma qualité, en sa qualité de, autre adverbe. "Étoit-ce en leur qualité de Toscans qu'ils étoient ivrognes et gloutons, ou en leur qualité de Musiciens? Je l'ignore. L'Ab. De Lille.
   QUALIFIER, c'est marquer de quelle qualité est une chôse, une proposition (la Sorbonne a qualifié cette proposition d'erronnée, d'impie: on a qualifié ce duel de rencontre) ou une persone (qualifier quelqu'un de fourbe, d'imposteur). Quand on parle de titre, on retranche la prép. de. "L'Arrêt le qualifie Chevalier, Duc, Marquis, etc. Il se qualifie Docteur, Bourgeois de Paris, etc. Cependant, dit l'Acad. on dit, dans la conversation, qualifier de... Ses Amis le qualifient de Duc. "Il se qualifie de Marquis: il ne l'est pas.
   QUALIFIÉ, adj. Homme de qualité. "Il est qualifié: c'est une persone qualifiée. = Au Palais, considérable. "Crime qualifié.
   QUALIFICATEUR ne se dit qu'en parlant des propositions et des crimes qui ont raport à la Foi. C'est le nom qu'on done en Italie et en Espagne aux membres de l'Inquisition, dont la charge est de qualifier, de déterminer par leur avis la qualité d'un crime quelconque déféré à ce Tribunal.
   QUALIFICATION a les deux sens de qualifier. Atribution d'une qualité, d'un titre. Qualification d'une proposition. "Qualification de Marquis, de faussaire, etc. Il est un Auteur assez conu, qui s'est doné l'une sans fondement, à qui l'on a doné l'aûtre avec justice. Voy. Le Tartufe Épistolaire.