quartaut

QUARTAUT

(kar-tô ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des kar-tô-z en bois) s. m.
Vaisseau tenant la quatrième partie d'un muid.
Petit tonneau de dimension inférieure à celle du quart de muid, et dont la capacité varie selon les lieux.
Hé bien, monsieur, puisque vous le voulez, je vous confesse que j'ai bu avec mes amis ce petit quartaut de vin d'Espagne dont on vous fit présent il y a quelques jours [MOL., Fourber. II, 5]
Monsieur, j'ai commandé que l'on portât chez vous Certain quartaut de vin.... [RAC., Plaid. II, 11]
Et donnerait, je le parie, L'histoire, les héros, les dieux, Et toute la mythologie, Pour un quartaut de Condrieux [GRESSET, Chartr.]
Quartaut d'Auvergne, contenant 152 litres. Quartaut de Champagne, barrique contenant 94 litres. Quartaut de Mâcon, sorte de barrique contenant 106 litres. Quartaut de Malaga, contenant 125 litres. Quartaut d'Orléans, contenant 114 litres.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    En l'emine a deux bichots, ou bichot deux quartaux, ou quartault quatre quarte-ranches ou quatre boisseaux [, Coust. gén. t. I, p. 857]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. quartale, de quartus (voy. QUART 1).

quartaut

QUARTAUT. n. m. Baril, tonneau contenant la quatrième partie d'une pièce de vin, soit environ cinquante-sept litres pour le quartaut de Bourgogne. Un quartaut de vin. Faire mettre son vin dans des quartauts.