quarte


Recherches associées à quarte: quarter, quinte

1. quarte

adj. f. [ du lat. quartus, quatrième ]
Fièvre quarte

2. quarte

n.f. [ it. quarta ]
Dans les jeux de cartes, série de quatre cartes qui se suivent dans une même couleur.

QUARTE

(kar-t') s. f.
Ancienne mesure contenant deux pintes.
Terme de mathématique et d'astronomie. La soixantième partie de la tierce. S. f. pl. Parties de l'hémisphère visibles entre le méridien et le premier vertical.
Terme de musique. L'intervalle qui suit la tierce et qui précède la quinte, dans la nomenclature des intervalles par ordre d'acuïté. Quand quatre ondes d'une note entrent dans l'oreille en même temps que trois ondes d'une autre, l'intervalle entre les deux notes est une quarte.
De la quarte : cette consonnance est la plus malheureuse de toutes, et jamais on ne la fait entrer dans la musique, si ce n'est par accident et avec l'appui des autres [DESC., Musique, de la quarte.]
Quarte juste, intervalle formé de cinq demi-tons ; c'est le renversement de la quinte juste. Quarte augmentée ou superflue, intervalle formé de six demi-tons ; c'est le renversement de la quinte diminuée. Quarte diminuée ou fausse quarte, intervalle formé de quatre demi-tons ; c'est le renversement de la quinte augmentée. Quarte doublement augmentée, intervalle formé de sept demi-tons ; c'est le renversement de la quinte doublement diminuée. Quarte doublement diminuée, intervalle formé de trois demi-tons ; c'est le renversement de la quinte doublement augmentée. Quarte majeure ; M. Fétis et quelques autres théoriciens désignent ainsi la quarte augmentéé. Quarte préparée, celle dont une des notes fait partie de l'accord précédent. Quarte résolue, celle dont une des notes fait partie de l'accord suivant. Quarte de nazard, jeu d'orgue qui fait partie des jeux de mutation.
Terme d'escrime. La manière de parer un coup d'épée en tenant le poignet en dehors ; c'est une des quatre gardes générales opposée à la seconde.
Oui ; mais tu me pousses en tierce, avant que de pousser en quarte, et tu n'as pas la patience que je pare [MOL., Bourg. gent. III, 3]
Au jeu de piquet, quatre cartes de même couleur qui se suivent. On dit aujourd'hui quatrième.
Terme de droit romain. Quarte Falcidie ou Falcidienne, le quart des biens que peut retenir l'héritier surchargé de legs, et quarte Trébellienne ou Trébellianique, le quart qui doit demeurer à un héritier chargé de rendre l'hérédité à un autre.
Terme d'art vétérinaire. Quarte, voy. SEIME.
Terme d'ancienne coutume. Banlieue qui comprenait une étendue de quatre milles, ou qui était composée de quatre villages.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et chascun jor, de vin à chacun et à chacune des convers et converses, une quarte de vin, se la poent boire [DU CANGE, quarta.]
    Nul poissonnier ne peut achater poisson dans la quarte [banlieue, quatrième mille] d'Angiers, pour vendre à regrat [ID., ib.]
  • XIVe s.
    Une quarte dorée et esmaillée d'aymaux vers, à oiselès, avec l'aiguiere de meismes, pesant viij marcs, vi onces [DE LABORDE, Émaux, p. 475]
    Huile vendue par quartes [, Liv. des mét. 160]
  • XVIe s.
    Une place de gentilhomme de la chambre des ordinaires, à 300 francs par quarte [par quartier] [CARL., VI, 38]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. quartus (voy. QUART 1).

quarte

QUARTE. n. f. En termes de Mathématiques et d'Astronomie, il désigne la Soixantième partie de la tierce, qui est elle-même la soixantième partie de la seconde.

En termes de Musique, il se dit d'un Intervalle de quatre notes consécutives, y compris les deux extrêmes. Un intervalle de quarte.

Quarte juste ou simplement Quarte, Celle dont la valeur est de deux tons et demi. Quarte augmentée, Celle qui comprend trois tons. Quarte diminuée, Celle qui ne comprend qu'un ton et deux demi-tons.

En termes d'Escrime, il désigne la Manière de porter ou de parer un coup d'épée ou de fleuret en tournant le poignet en dehors. Un contre de quarte.

Au jeu de Piquet, il désigne Quatre cartes de même couleur qui se suivent. As, roi, dame et valet font une quarte majeure. On dit aussi Quatrième.

quarte

Quarte, f. penac. Est tantost adjectif, pour quatrieme, comme la quarte partie d'un sol, Assis quarta pars. Et tantost substantif, et signifie la quatrieme partie du quarteron de l'arpent de terre, vigne, pré, bois, pastis, et choses semblables, qui est la soixantequatrieme partie de l'arpent. C'est aussi une mesure de vin, ou d'autre liqueur, valant deux pintes.

quarte

¶ Quarte à vin, Quartarius. voyez Muyd.