quatre-temps

QUATRE-TEMPS

(ka-tre-tan) s. m. pl.
Les trois jours où l'Église ordonne de jeûner en chacune des quatre saisons de l'année ; c'est toujours le mercredi, le vendredi et le samedi.
L'un dit que vous faites imprimer des almanachs particuliers où vous faites doubler les Quatre-Temps et les Vigiles, afin de profiter des jeûnes où vous obligez votre monde [MOL., l'Avare, III, 5]
Il prend deux majuscules : Quatre-Temps.

ÉTYMOLOGIE

  • Quatre, et temps, saison.

quatre-temps

QUATRE-TEMPS. n. m. pl. Les trois jours où l'Église ordonne de jeûner et de faire abstinence en chacune des quatre saisons de l'année et où les évêques ont coutume de faire les ordinations. Jeûner les Quatre-Temps. Les Quatre-Temps de carême.