quelque... que


Recherches associées à quelque... que: quel que, quelques

QUELQUE... QUE

adj.
Il s'emploie avec le subjonctif pour indiquer que l'on doute de quelle manière, de quelle espèce est la personne ou la chose dont on parle.
Quelques grands avantages que la nature donne, ce n'est pas elle seule, mais la fortune avec elle qui fait les héros [LA ROCHEFOUC., Max. 53]
Mais quelque effort que fassent les hommes, leur néant paraît partout [BOSSUET, Hist. III, 3]
Quelque faiblesse que les rois puissent avoir, l'homme se cache, pour ainsi dire, sous le monarque ; et, quelque bonté qu'ils aient, ils ont toujours l'éclat et la pompe de la royauté [FLÉCH., Duc de Mont.]
Mais, quelques vains lauriers que promette la guerre, On peut être héros sans ravager la terre [BOIL., Épître I]
Princes, quelques raisons que vous me puissiez dire, Votre devoir ici n'a point dû vous conduire [RAC., Mithr. II, 2]
Le membre de phrase où est quelque.... que peut être le régime d'une préposition ou d'un verbe.
Gorgias fut le premier qui osa se vanter dans un nombreux auditoire, qu'il était prêt à répondre sur quelque matière qu'on voulût lui proposer [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. XI, 2e part. p. 765, dans POUGENS.]
Un citoyen ne satisfait point aux lois en se contentant de ne pas agiter le corps de l'État ; il faut encore qu'il ne trouble pas quelque citoyen que ce soit [MONTESQ., Esp. XXV, 9]
Quelque.... qui sert de sujet.
Quelques fameux lauriers qui lui couvrent la tête [MALH., V, 23]
Quelque industrie qui paraisse dans ce que font les animaux.... [BOSSUET, Connaiss. V, 2]
C'est pourquoi, quelque perte qui fût arrivée, le sénat, toujours instruit de ce qui lui restait de bons soldats, n'avait qu'à temporiser, et ne se laissait jamais abattre [ID., Hist. III, 6]
La Fontaine a dit : Amusez les rois par des songes, Flattez-les, payez-les d'agréables mensonges : Quelque indignation dont leur cœur soit rempli, Ils goberont l'appât ; vous serez leur ami, Fabl. VIII, 14. On a blâmé cette phrase ; mais, puisqu'on dit quelque.... qui au sujet, pourquoi ne dirait-on pas quelque.... dont au régime ? De la même façon on justifiera cette phrase de Bossuet : Quelque part où vous soyez, passez outre, Panég. St Benoît, 3.
Quelque que.... pris adverbialement devant un adjectif ; il signifie à quelque point que, à quelque degré que.
Quelque méchantes et quelque dignes de punition qu'elles fussent [LA FONT., Psyché, II, p. 145]
Mais dans quelque haut rang que vous soyez placé.... [TH. CORN., Essex, I, 3]
Quelque honorée qu'elle ait été [FLÉCH., Dauph.]
Justes, ne craignez point le vain pouvoir des hommes ; Quelque élevés qu'ils soient, ils sont ce que nous sommes [J. B. ROUSS., Odes, I, 3]
Quelque ordinaire que fût la terre qui porte le nom du comté d'Auvergne, et quelque totalement distincte qu'elle fût de la province d'Auvergne, M. de Bouillon la voulut avoir [SAINT-SIMON, 167, 240]
Il se construit aussi avec un adverbe.
Quelque fort qu'on s'en défende, Il y faut venir un jour [MOL., Princ. d'Él. V, 5e intermède.]
Les fausses couleurs, quelque industrieusement qu'on les applique, ne tiennent pas [BOSSUET, Duch. d'Orl.]
Quelque vite que nous marchions dans la voie de Dieu [MASS., Prof. rel. 2]

REMARQUE

  • 1. On notera l'accord dans : quelques bonnes raisons qu'il ait données, tandis qu'il faut écrire, sans accord : quelque bonnes que soient les raisons qu'il ait données. Au XVIe siècle cette distinction n'était point admise, comme on peut voir à l'historique, et l'on aurait écrit : quelques bonnes que soient les raisons ; c'est ce que Corneille a fait encore dans ces vers : ....Et n'oser de ses feux, Quelques ardents qu'ils soient, se promettre autant qu'eux [les rivaux], Pulch. II, 1. Dans l'usage actuel il y a un moyen, qu'on peut dire matériel, de reconnaître si quelque devant un adjectif s'accorde ou ne s'accorde pas : quelque est indéclinable toutes les fois que l'adjectif est construit avec le verbe être, ou avec des verbes qui permettent de sous-entendre être : Quelque beaux que je les trouve ; Quelque faux que vous les jugiez (trouve être ; jugiez être).
  • 2. Si l'on essaye de pénétrer dans la nature et les rapports de quel que et quelque ....que, l'ancienne langue nous apprend aussitôt que c'est un seul et même mot, qu'autrefois on disait quel.... que et non quelque.... que, et qu'à une certaine époque une erreur de langage ajouta indûment un que à quel, et produisit le barbarisme quelque.... que. L'usage acceptant le fait accompli consacra la nouvelle locution, et en tira devant les adjectifs un certain parti, une distinction : quelque devint adverbe ; et, tandis que quel que resté adjectif ne pouvait signifier que quelque soit, quel que ....que devenu adverbe signifia, si l'on peut parler ainsi : quellement que. Aussi des grammairiens ont-ils dit, non sans fondement, qu'il fallait distinguer : quelque désobligeantes paroles que vous m'ayez dites, et quelques paroles désobligeantes que vous m'ayez dites ; que le premier signifie : quellement désobligeantes que soient les paroles ; et le second : quelles que soient les paroles désobligeantes.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    En quel que lieu que la vaine [veine] tende.... [H. DE MONDEVILLE, f° 22, verso.]
    En quelque maniere que ce fust [BERCHEURE, f. I, verso.]
  • XVIe s.
    Gargantua ne pouvoit dormir, en quelque faczon que il se meist [RAB., Garg. I, 41]
    Il ne laisse point de continuer sa liberalité si longtemps envers les pecheurs, quelques miserables qu'ils soyent [CALV., Inst. 19]
    Quelques subterfuges que les philosophes se soient subtilement forgez... [ID., ib. 51]
    Quelques rudes assauts et violence qu'elles ayent à soustenir, elles en viennent tousjours à bout [ID., ib. 452]
    Mon cousin, quelque mine que l'on me fasse, si sont ils si estonnés, que ne savent que dire [MARG., Lett. XXX]
    Ils quittoient leurs maisons pour les insolences des partisans, plus que pour la crainte des ennemis, quelque grande fust elle [D'AUB., Hist. II, 276]
    Quelques viles et lasches satisfactions qu'on lui offrist [MONT., I, 2]
    Somme, de quelque costé qu'en se tourne, on n'oit retentir que reniemens de Dieu [LANOUE, 7]
    Une œuvre, quelque belle apparence qu'elle puisse avoir, si elle n'est faite en droite conscience, n'est pas bonne [ID., 79]
    Quelques malheurs qui lui survinssent, ny ne le veit on jamais plorer, ny.... [AMYOT, Péric. 69]
    Quelque part qu'il ira, les œillets et les roses, Et fust-ce au jour d'hyver, luy naissent sous les pas [RONS., 744]

ÉTYMOLOGIE

  • Quelque, et que.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • QUELQUE. Ajoutez : - REM. Quelque, au pluriel, peut être précédé de l'article défini : Les quelques heures que nous avons passées ensemble.
Recherche de mot ?