quenolle

QUENOLLE

(ke-no-l') s. f.
Ancien nom du navet.
Un jour le roi de Bohême, réfugié en Hollande,... ayant entré, suivant un lièvre, dans un petit champ qu'on avait semé de quenolles, le fermier du lieu.... lui dit en grondant : Roi de Bohême,... pourquoi viens-tu perdre mon champ de quenolles que j'ai eu tant de peine à semer ? [TAINE, La Fontaine, IIe partie, chap. 1er, III°.]

ÉTYMOLOGIE

  • Ce paraît être une autre forme de quenouille, le navet ayant été ainsi nommé en raison de sa forme allongée.