quenouillère

QUENOUILLÈRE

(ke-nou-llè-r', ll mouillées) s. f.
Dans les fonderies de canons, instrument au moyen duquel on arrête l'écoulement du métal liquide au moment où il est au niveau de la bouche du moule.
Quand le métal liquide est presque au niveau de la bouche du moule, on arrête l'écoulement au moyen d'une quenouillère [A. BOILLOT, Monit. univ. 6 avr. 1868, p. 489, 4e col.]

ÉTYMOLOGIE

  • Ainsi dit de quenouille, par assimilation de forme.