querellé, ée

QUERELLÉ, ÉE

(ke-rè-lé, lée) part. passé de quereller
À qui on a fait querelle.
Et je ne puis souffrir, sans me mettre en courroux, De le voir querellé par un fou comme vous [MOL., Tart. I, 1]
Réprimandé, grondé.
Je suis confus de vos bontés, et je suis trop heureux d'avoir été querellé [MARIV., Fausses confid. I, 12]