quiproquo

quiproquo

[ kiprɔko] n.m. [ du lat. quid pro quod, une chose pour une autre ] [quiproquos].
Erreur qui fait prendre une chose, une personne pour une autre : Les pièces de Feydeau sont riches en quiproquos malentendu, méprise

QUIPROQUO

(ki-pro-ko) s. m.
Méprise consistant à prendre une personne, une chose pour une autre.
....Plus je contemple Ces fruits [gland, citrouille] ainsi placés, plus il semble à Garo Que l'on a fait un quiproquo [LA FONT., Fabl. IX, 4]
Il y a ici du quiproquo sur ma parole [REGNARD, Sérén. 8]
Là, j'ai vu votre frère au milieu des commis Qui s'emportait contre eux du quiproquo commis [ID., les Ménech. II, 1]
Il faut tellement approprier la louange à ceux qu'elle regarde, que le plus ombrageux amour-propre ne puisse y trouver de quiproquo [J. J. ROUSS., Confess. X]
À peine a-t-il son habit d'officier qu'il porte la main à l'épée aux premières railleries du comte sur le quiproquo d'un soufflet [BEAUMARCH., Préface du Mar. de Fig.]
Un quiproquo d'apothicaire, médicament donné l'un pour l'autre. Les quiproquo d'apothicaire sont fort dangereux.
Est-ce que l'on ne dit pas ordinairement : un tel a fait un quiproquo d'apothicaire ; ce qui suppose qu'il nous arrive souvent de nous tromper [LESAGE, Est. Gonz. 17]
Au plur. Des quiproquo, selon le Dictionnaire de l'Académie ; mais on pourrait regarder le mot comme français et écrire : des quiproquos.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    S'il est licite de transfigurer ainsi toutes choses, il y aura de terribles qui pro quod [CALV., Instit. 492]
    Ah ! mes fillettes, ne vous y fiez pas, ils vous tromperont, il vous feront lire un quid pro quod [DESPER., Contes, I]
    Quiproquo d'apothicaire [H. EST., Apol. d'Hérod. p. 214, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. quid, pro, et quod : prendre un quid pour un quod.

quiproquo

QUIPROQUO. n. m. Terme emprunté du latin. Méprise qui consiste à prendre une personne, une chose pour une autre. Il a fait un amusant quiproquo, un étrange quiproquo.

quiproquo


QUIPROQUO, s. m. [Kiproko. — Au pluriel, il ne prend point d's: les quiproquo et non pas quiproquos.] Terme emprunté du latin. Méprise. C'est comme qui dirait, mettre un qui pour un quo; ce qui, dans certaines ocasions, peut faire un contre-sens, et avoir des suites fâcheuses. "Il a fait un quiproquo, un étrange quiproquo. "Les quiproquo sont quelquefois dangereux. Style fam. = Quiproquo d'Apothicaire; un remède pour un aûtre. "Un de mes amis périt par un quiproquo d'Apothicaire. Cruel quiproquo! déplorable méprise.

Synonymes et Contraires

quiproquo

nom masculin quiproquo
Erreur sur une personne, une chose.
Traductions

quiproquo

אי-הבנה (נ)mistake, misunderstandingequivoco, frainteso (kipʀɔko)
nom masculin
erreur qui consiste à prendre qqn ou qqch pour qqn ou qqch d'autre

quiproquo

[kipʀɔko] nm
(sur une personne)mistake
(sur un sujet)misunderstanding