réappréciation

RÉAPPRÉCIATION

(ré-a-pré-si-a-sion) s. f.
Action d'apprécier pour la seconde fois.
Imposition foraine de Provence, et domaniale sur les blés et autres marchandises et denrées sujettes à icelle, enlevées de la ville et terroir d'Arles, et nouvelle réappréciation et augmentation desdits droits sur les marchandises contenues au tarif arrêté en conseil, le troisième octobre 1632, [, Arrêt du Conseil, 29 juin 1680]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Une juste reappreciation de tous les tarifs [SULLY, Mém. t. V, p. 195]