réclame


Recherches associées à réclame: réclamer

réclame

n.f.
Vieilli Publicité.
En réclame,
à prix réduit pour attirer la clientèle : Cette lessive est en réclame en promotion
Faire de la réclame à qqn, qqch,
attirer l'attention sur eux, en parler de façon flatteuse.

RÉCLAME1

(ré-kla-m') s. f.
Terme d'imprimerie. Mot ou quelques syllabes d'un mot qu'on imprime au bas d'une page, et qu'on réitère au commencement de la page suivante, pour faire connaître l'ordre exact des pages et des feuilles. Les réclames ne sont plus guère en usage. Fig.
Je n'aperçois en moi que des mots de réclame pour rechercher certains objets, ou pour les éviter [DIDEROT, Opin. des anc. phil. (Locke).]
Note manuscrite qui rappelle au correcteur le dernier mot et le dernier folio d'une épreuve. Feuille de réclame. Prendre, indiquer la réclame. Vérifier la réclame, s'assurer si les mots qui commencent une feuille d'impression se lient bien à ceux qui terminent la feuille qui précède.
Se dit aussi des mots qui, dans une pièce de théâtre, terminent chaque couplet et avertissent l'interlocuteur que c'est à lui à parler.
Terme de plain-chant. La partie des réponses que l'on reprend après le verset.
Néologisme. Petit article inséré à part des annonces, dans le corps d'un journal, et contenant l'éloge d'un livre, d'un objet d'art, de commerce, etc. Les plus mauvais ouvrages obtiennent des réclames laudatives. Par extension, la réclame, l'art de chauffer un succès. Cet auteur entend la réclame.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. RÉCLAMER.

RÉCLAME2

(ré-kla-m') s. m.
Terme de fauconnerie. Cri, signe pour faire revenir un oiseau au leurre ou sur le poing. Oiseau qui revient au réclame. Par analogie.
Leur voix [des grues] éclatante avertit de leur marche ; dans ce vol de nuit, le chef fait entendre fréquemment une voix de réclame, pour avertir de la route qu'il tient [BUFF., Ois. t. XIII, p. 426]
Sorte de pipeau pour attirer des oiseaux dans les piéges.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Tant que besoing, poverte e fain La face venir à reclain [, Fabl. et contes anciens, t. III, p. 301]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. RÉCLAMER.

réclame

RÉCLAME. n. m. T. de Fauconnerie. Le cri et le signe qu'on fait à un oiseau pour le faire revenir au leurre ou sur le poing. Un oiseau qui vient au réclame.

réclame

RÉCLAME. n. f. Article inséré dans le corps d'un journal et qui a pour objet d'attirer l'attention sur un livre, une marchandise, un médicament, etc., plus sûrement que par une annonce ostensiblement payée. Réclame coûteuse, gratuite.

Il se dit aussi figurément de Toute forme de publicité. Il abuse de la réclame. Faire de la réclame. Fig., Vous m'avez fait une belle réclame.

Prix de réclame, Prix très bas pour tenter l'acheteur.

RÉCLAME se disait, en termes d'Imprimerie, d'un Mot qu'on mettait au-dessous de la dernière ligne d'une feuille ou même d'une page d'impression et qui était le premier de la feuille, de la page suivante.

Synonymes et Contraires

réclame

nom féminin réclame
Vieux. Article de promotion.
Traductions

réclame

Reklameadvertisement, ad, advert, demandreclame, bladwachterפרסומת (נ), פִּרְסֹמֶתanunci, reclamreklamereklamoanuncio, reclamomainospublicidade, reclamoreklamδιαφήμιση (ʀeklam)
nom féminin
1. publicité faire de la réclame pour qqch
2. vendu à prix réduit un produit en réclame

réclame

[ʀeklɑm] nf
(= promotion) → advertising
faire de la réclame pour [+ chanteur, produit] → to advertise
article en réclame → special offer
Le saumon était en réclame au supermarché → Salmon was on special offer at the supermarket.
(affiche, spot ou encart publicitaires) une réclame → an advertisement, an advert (Grande-Bretagne), a commercial (USA)
une réclame de lessive → an advertisement for washing powder