régime

1. régime

n.m. [ du lat. regimen, direction, de regere, diriger ]
1. Mode de fonctionnement d'un État : Un régime démocratique.
2. Ensemble des dispositions légales qui régissent la façon dont fonctionne une institution : Ils sont mariés sous le régime de la séparation de biens. Le régime pénitentiaire.
3. Ensemble de prescriptions concernant l'alimentation et destinées à maintenir ou à rétablir la santé : Il doit suivre un régime sans sel. Son médecin l'a mis au régime
4. En grammaire, mot, groupe de mots régi par un autre, dépendant d'un autre : Dans « sa mère conduit une décapotable », « une décapotable » est le régime de « conduit »
complément d'objet
5. Ensemble des variations que subissent les températures, les précipitations, le débit d'un cours d'eau : Le régime pluvial d'une région. Un fleuve qui a un régime régulier.
6. Mode de fonctionnement d'une machine à l'état normal ; vitesse de rotation d'un moteur : Tourner à plein régime.
Régime de croisière

2. régime

n.m. [ calque de l'esp. des Antilles racimo, raisin, avec l'infl. de 1. régime ]
Grappe des fruits du bananier, du palmier dattier : Un régime de bananes.

RÉGIME

(ré-ji-m') s. m.
Action de régir, de gouverner, de diriger.
Oui, créature chérie, homme que Dieu a fait à sa ressemblance, tu devais être spirituel même dans le corps, parce que ce corps que Dieu t'a donné devait être régi par l'esprit.... mais ô changement déplorable ! la chair a pris le régime, et l'âme est devenue toute corporelle [BOSSUET, 1er sermon, Purific. 2]
Manière de gouverner, d'administrer un État. Régime despotique. Ils vivaient sous un régime paternel. Le régime féodal, l'organisation féodale. Régime représentatif, gouvernement où les représentants de la nation ont part à la puissance législative. Le nouveau régime, la nouvelle forme de gouvernement ; l'ancien régime, l'ancienne forme. Dans l'histoire de France, ancien régime, le temps avant la révolution de 1789 ; nouveau régime, le temps qui la suit. Par extension.
Diodore, qui fut un des derniers [pythagoriciens], affecta des noms plus austères, un extérieur plus négligé, des vêtements plus grossiers ; il eut des partisans, et l'on distingua dans l'ordre ceux de l'ancien régime et ceux du nouveau [BARTHÉL., Anach. ch. 75]
Administration de certains établissements publics et des maisons religieuses. Le régime des prisons, des hôpitaux. Régime pénitentiaire. Dans les communautés religieuses, régime annuel, triennal, perpétuel, celui dans lequel les supérieurs sont élus pour un an, pour trois ans, à vie. Régime forestier, mode d'administration des forêts de l'État. Régime sanitaire, ensemble des mesures et des règlements qui ont pour objet de prévenir le développement et d'empêcher la propagation des maladies réputées pestilentielles, notamment de la peste d'Orient, de la fièvre jaune et du choléra-morbus.
Terme de jurisprudence. Régime dotal, celui sous lequel les biens apportés par la femme peuvent être constitués inaliénables par le contrat ; régime de la communauté, celui qui régit la société conjugale en communauté de biens. Se marier sous le régime dotal, sous le régime de la communauté. Régime hypothécaire, l'ensemble des lois relatives aux hypothèques.
Ménagement, tempérament.
Il faut laisser la liberté à nos amis de nous servir à leur mode ; il me paraît qu'ils [Pompone et Mme de Vins] ont observé beaucoup de régime et de ménagement du côté de la Provence [SÉV., 2 févr. 1676]
Usage raisonné et méthodique des aliments et de toutes les choses essentielles à la vie, tant dans l'état de santé que dans celui de maladie.
C'est une ennuyeuse maladie que de conserver sa santé par un trop grand régime [LA ROCHEFOUC., Prem. pens. 99]
Je me ménage pour l'amour de vous ; je ne mange que ce qu'il me faut, que ce qui est bon ; point deux repas égaux ; Mme de Chaulnes et Mme de Kerman sont dans ce régime [SÉV., à Mme de Grignan, 30 avr. 1689]
Ainsi sans changer de maxime, Suis exactement le régime Où La Fare et moi t'avons mis ; Fais lever matin tes commis ; Pour toi, passe les nuits à table [CHAUL., à J. B. Rouss. sur la direction.]
Ils s'appliquaient à les tenir proprement [les malades].... à leur faire garder un régime de sobriété exacte dans leur convalescence [FÉN., Tél. XVII]
Il faut présentement songer à réparer Les désordres qu'a pu causer la maladie, Vous faire désormais un régime de vie, Prendre de bons bouillons, de sûrs confortatifs [REGNARD, le Légat. I, 4]
Elle se rétablit peu à peu, et j'espère qu'elle se conservera par un régime exact, le seul remède auquel j'ai confiance [D'ALEMB., Lett. au roi de Pr. 17 sept. 1764]
Il [Fontenelle] a rempli un siècle par sa conduite, et non par un régime superstitieux, peut-être aussi contraire à la nature que des excès [DUCLOS, Œuv. t. IX, p. 318]
Par extension.
Mon principal régime est la patience et la résignation aux ordres immuables de la nature [VOLT., Lett. Damilaville, 22 juin 1765]
Quand il s'agit de fêter Jeanne, Mon seul régime est la gaieté [BÉRANG., M. de santé.]
Fig.
M. d'Hacqueville me dit.... qu'il augmenterait plutôt d'une lettre [par semaine] que d'en retrancher une : vous jugez bien que, puisque le régime que je lui avais ordonné ne lui plaît pas, je lâche la bride à toutes ses bontés, et lui laisse la liberté de son écritoire [SÉV., 226]
Absolument. Manière de vivre qui consiste dans l'atténuation quant à la nourriture, et dans les précautions quant aux autres influences. User de régime.
Il ne faut seulement que du régime et prendre un petit bouillon de séné tous les mois [SÉV., 248]
La princesse eut grande attention de n'en point boire [du vin de Chiras], disant que son médecin l'avait mise au régime [VOLT., Princ. de Babyl. 4]
Si vous aviez vu milord Tirconel et la Métrie, [qui venaient de mourir], vous seriez bien étonné que ce fût moi qui fusse en vie ; le régime m'a sauvé [ID., Lett. Bagieux, 10 avr. 1752]
Vous voilà autorisé à le tenir au régime [J. J. ROUSS., Ém. II]
Vivre de régime, s'observer sur toute chose, dans la vue de ne pas déranger sa santé.
Mais il [le héron] crut mieux faire d'attendre Qu'il eût un peu plus d'appétit : Il vivait de régime, et mangeait à ses heures [LA FONT., Fabl. VII, 4]
On dit de même : Il vit d'un grand régime. Être au régime, n'user que d'une alimentation réduite. On dit de même : le médecin l'a mis au régime. Fig. Être au régime, éprouver des privations.
Gourmands, cessez de nous donner La carte de votre dîner ; Tant de gens qui sont au régime Ont droit de vous en faire un crime [BÉRANG., Gourmands.]
Terme de grammaire. Dépendance d'un nom ou d'un pronom par rapport à un autre mot de la même phrase.
De tous les substantifs, il n'y a que les pronoms seuls qui puissent régulièrement précéder le verbe dont ils sont le régime simple [, Opusc. lang. franç. p. 353, dans POUGENS]
Elle [la particule en] suppose toujours la préposition de ; ainsi, n'étant pas un régime simple, mais un régime composé, elle ne doit point influer sur le participe [DUCLOS, Œuv. t. IX, p. 194]
Régime direct, celui sur lequel tombe directement l'action du verbe. Dans je lis un livre, livre est régime direct. Régime indirect, celui sur lequel l'action du verbe ne tombe pas directement, c'est-à-dire a besoin d'une préposition, ou d'un cas équivalant à une préposition. Dans je donne un livre à Pierre, Pierre est le régime indirect. Régime simple, celui qui n'est représenté que par un mot ; régime composé, celui qui est représenté par plusieurs mots.
Manière dont se fait l'écoulement d'une eau courante. Les cours d'eau à régime uniforme.
10° Terme de botanique. Assemblage de fruits à l'extrémité d'une branche de palmier, de bananier, etc., ainsi dit parce que les fruits y sont soumis à un régime, à un ordre.
Des bananiers, qui donnent toute l'année de longs régimes de fruits [BER., DE ST-P. Paul et Virg.]
Il se dit des fleurs dans le même sens.
Ce palmier est monoïque, les fleurs mâles étant sur des régimes séparés de ceux qui portent les fruits [LABILLARDIÈRE, Inst. Mém. scienc. t. IV, p. 209]

SYNONYME

  • RÉGIME, COMPLÉMENT. Régime se dit surtout des compléments des verbes et des prépositions. Complément a une signification plus étendue : il se dit non-seulement des verbes et des prépositions, mais aussi de tout ce qui complète un sens. Toutefois la vraie différence, c'est que complément a rapport à l'idée, et régime à la forme grammaticale. Dans nos langues modernes où les noms changent très peu, on emploie beaucoup plus le mot complément que celui de régime. Au contraire, en grec et en latin où le verbe actif régit l'accusatif, dans amo Deum, Deum est le complément d'amo, mais l'accusatif est le régime et non le complément du verbe actif.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    À vous, beaux oncles d'Excestre, je vous laisse seul et pour le tout le regime d'Angleterre, car je sçay bien que moult bien le sçaurez gouverner [J. LEFEVRE DE ST-REMY, Hist. de Charles VI, p. 163, dans LACURNE]
    Et au cas que beau frere de Bourgogne voudra entreprendre le regime de ce royaume, je vous conseille que vous lui baillez [MONSTREL., I, 275]
  • XVIe s.
    Le regime qui arreste le beuveur avant l'yvresse, le paillard avant la pelade..., n'est ennemy de nos plaisirs [MONT., I, 177]
    Une diete et regime de vivre trop exquis [AMYOT, Agésil. 55]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. regimen, de regere (voyez RÉGIR).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RÉGIME. Ajoutez :
    11° Terme de physique. État dans lequel toutes les circonstances qui déterminent un phénomène sont devenues permanentes ; ce terme s'applique à l'écoulement des liquides ou des gaz, au mouvement de la chaleur, etc.
    Le régime une fois établi, la quantité de chaleur qui traversera la muraille exposée à l'air sera égale à celle qui, durant le même temps, pénétrera dans la muraille par la surface intérieure, et à celle qui sortira dans le même temps par sa surface extérieure [PÉCLET, Traité de la chaleur.]

régime

RÉGIME. n. m. Ordre, règle dans la manière de vivre, par rapport à la santé. Il observe un régime bien incommode. Peu de personnes s'accommoderaient de cette sorte de régime. Il suit un bon régime. Il vit sans aucun régime. Le régime de vie doit être différent suivant les différents tempéraments.

Il se dit, absolument, d'une Manière de vivre où l'on fait un usage raisonné et méthodique des aliments et des boissons. Se mettre au régime. Être au régime. Être mis au régime. Suivre son régime. Quitter le régime. Renoncer au régime. Les médecins lui ont prescrit un régime sévère, rigoureux. Il vit de régime. Le régime lacté. Le régime sec.

RÉGIME désigne aussi la Manière de gouverner, d'administrer les États. Régime dur, sévère, arbitraire. Le régime de ce pays est despotique. Ils vivaient sous un régime paternel. Le régime patriarcal. Le régime féodal. Le régime représentatif.

Particulièrement, dans l'Histoire de France, l'Ancien Régime se dit du Régime qui fut aboli par la Révolution de 1789.

RÉGIME se dit aussi de l'Administration de certains établissements publics ou privés et des maisons religieuses. Le régime des prisons, des hôpitaux a reçu de grandes améliorations. Régime cellulaire.

Il se dit encore du Système qui régit certains organes de la vie publique. Le régime douanier. Le régime fiscal.

En termes de Jurisprudence, il désigne un Ensemble de dispositions législatives ou contractuelles, destinées à régler la société conjugale, quant aux biens. Régime dotal, Ensemble de ces dispositions lorsque la dot de la femme est soumise à des garanties spéciales, et notamment à l'inaliénabilité. Régime de communauté, Lorsque les époux ont des bien communs indépendamment de leurs biens propres.

En termes de Grammaire, il désigne le Mot qui dépend d'un autre mot de la phrase. On dit plutôt aujourd'hui COMPLÉMENT. Voyez ce mot.

En termes d'Administration et de Géographie, il se dit de la Manière dont se fait l'écoulement d'une eau courante. Les rivières à régime uniforme.

En termes de Physique et de Mécanique, il se dit de la Marche normale d'une machine.

En termes de Botanique, il désigne un Assemblage de fruits formant une sorte de grappe à l'extrémité d'un rameau de palmier, de bananier, etc. Un régime de dattes. Il y a des régimes qui sont composés de plus de cent bananes.

regime

Regime, ou gouvernement, Regimen, voyez Gouvernement, en Gouverner.

Un regime de vivre, Diaeta, Diaetica medicina.

Establir un commissaire au regime et gouvernement des choses saisies, Constituere pignorum captorum curatorem, B.

Commettre commissaires au regime et gouvernement de quelques biens, In bona publice possessum mittere, B.

régime


RÉGIME, s. m. [1re é fer. dern. e muet.] 1°. Règle qu'on observe dans la manière de vivre, par raport à la santé. "Prescrire, observer un bon, un mauvais régime. User de régime. = 2°. Au Palais, Administration. "Être comis au régime et administration des biens saisis. = 3°. Dans quelques Maisons Régigieuses, gouvernement, supériorité. "Régime annuel, triennal, perpétuel. = Le régime, les supérieurs. "On a ataqué et l'institut et le régime.
   4°. En Gramaire, c'est l'action d'un mot sur un aûtre, et la manière régulière de les joindre ensemble. "Il y a des noms, des adverbes, des verbes, qui s'emploient sans régime; d'aûtres ont plus d'un régime. = 1°. On distingue pour les verbes deux sortes de régimes; le régime direct, simple, ou absolu: (ces trois mots signifient la même chôse) c'est l'acusatif; et le régime indirect ou composé ou relatif: ce sont les câs obliques, le datif ou l'ablatif; ou certaines prépositions. Le 1er régime ne peut convenir qu'aux verbes actifs. Les verbes neutr. et récip. ne peuvent avoir que la seconde espèce de régime. = 2°. Le régime se met ordinairement aprês le verbe: nous devons aimer Dieu; cela dépend de vous: il l'a doné à votre frère. Quelquefois pourtant c'est une élégance de faire précéder le régime; mais quand c'est le régime direct (l'acusatif) qui précède, on doit mettre immédiatement devant le verbe, le pronom personel, qui représente ce nom. "Ce droit de juger le monde... Dieu ne semble t'il pas le leur acorder (aux Saints) dês cette vie? Neuville. "Tout ce que le Monde aveugle et passioné n'aperçoit point dans les Saints, il faut que J. C. le montre au monde. Id. Ainsi l'on dira avec les pronoms: "Moi, qui vous ai comblé de biens, vous m' outragez de la sorte! Voy. LE, n°. 3°. = Pour les régimes relatifs à et de, ils ne précèdent guère les verbes et les noms régissans qu'en vers.
   À~ de plus hauts partis Chimène doit prétendre. Cor.
  De ceux de ses voisins on jûre la ruine.
      L. Racine.
On en voit pourtant quelques exemples en prôse oratoire ou poétique. "Au Grand rien ne suffit, parce qu'il peut prétendre à tout. Mass. "À~ un jour brûlant, succède une nuit plus cruelle. Jérus. Déliv. Voyez DE. III, et DATIF, Rem. 2°. = 3°. Le régime ne doit pas être trop éloigné du nom régissant. "Dans une contravention qu'on prétend si manifeste à l'Évangile. Bossuet. Cette construction n'est pas bone. Dites: dans une contravention à l'Évangile, qu'on prétend si manifeste. "Les câs sont râres d' en profiter. LING. Il me semble qu'il serait mieux de dire: les câs d'en profiter sont râres. = 4°. C'est une faûte, dans laquelle tombent plusieurs Écrivains, dâilleurs estimables, que d'employer deux verbes de diférens régimes, et de ne doner aux noms régis que le régime du dernier. En voici un exemple entre mille. "Le Roi de France avoit su conoître et se servir de ses avantages. Hist. d'Angl. Conaître régit l'Acusatif, et se servir, l'ablatif; et cependant ce dernier régime est le seul employé. Voyez VERBE, n°. 3°. Il faut alors mettre le nom avec le régime du premier verbe, et un pronom correspondant avec le 2d: il avait su conaître ses avantages, et s'en servir.

Synonymes et Contraires

régime

nom masculin régime
Traductions

régime

(ʀeʒim)
nom masculin
1. façon de gouverner un pays un régime autoritaire un régime démocratique
2. façon particulière de se nourrir faire un régime amaigrissant

régime

Regierungsform, Ancien Régime, Nahrungdiet, regime, régime, administration, course, government, speedregime, stelsel, dieet, staatsvorm, bananen], bewind, motorsnelheid, toerendal, tros [dadels, voorwerp [taal], bestuur, trosמשטר (ז), מִשְׁטָרκαθεστώς, διαίταcasco [di banane], regime, dietaنِظَامٌ غِذَائِيّstravadiætdietaruokavaliodijeta日常の食べ物식이 요법diettdietadietaдиетаdietอาหารrejimchế độ ăn uống饮食схема (ʀeʒim)
nom masculin
ensemble de fruits un régime de bananes

régime

[ʀeʒim] nm
(POLITIQUE)regime
un régime totalitaire → a totalitarian regime
(ADMINISTRATION, DROIT) (carcéral, fiscal)system
mariés sous le régime de la communauté → married on the basis of joint ownership of property
(MÉDECINE)diet
se mettre au régime → to go on a diet
suivre un régime → to be on a diet
(TECHNIQUE, AUTOMOBILES) → (engine) speed
à bas régime → at low revs
à haut régime → at high revs (fig) à plein régime → at full capacity
L'économie tourne à plein régime → The economy is running at full capacity.
à ce régime → at this rate
(GÉOGRAPHIE) [fleuve] → rate of flow
un fleuve au régime très irrégulier → a river with a very irregular rate of flow
[bananes, dattes] un régime de bananes → a bunch of bananas
un régime de dattes → a bunch of dates
régime alimentaire nmdiet
régime crétois nmCretan diet
régime de retraite nmpension scheme
régime matrimonial nmmarriage settlement