région

région

n.f. [ lat. regio, regionis, de regere, diriger ]
1. Étendue de pays qui doit son unité à des caractéristiques physiques ou humaines : Une région désertique contrée [sout.]
2. (Avec une majuscule) En France, collectivité territoriale, composée de plusieurs départements, dont l'organe exécutif est le président du conseil régional.
3. Partie déterminée du corps : La région thoracique zone

RÉGION

(ré-ji-on) s. f.
Grande étendue de pays. Les régions à l'ouest du Mississipi.
Vous possédez l'amour de quatre légions Qui vous peuvent donner autant de régions [MAIRET, Sophon. III, 1]
On peut se servir de la direction de l'aiguille aimantée pour connaître les régions du monde, et pour savoir par quel rumb de vent on doit naviguer [ROLLIN, dans LAFAYE, Synon.]
Un illustre exilé, qui dans nos régions Fuit une cour féconde en révolutions [VOLT., Scythes, I, 5]
Le lama et le paco habitent les régions les plus élevées du globe terrestre, et semblent avoir besoin de respirer un air plus vif [BUFF., dans LA FAYE, Synon.]
Région botanique, étendue de terrains caractérisés par une végétation particulière ou par la présence d'espèces végétales prédominantes. Région des bois, région des neiges, se dit, dans les montagnes, des zones occupées par les bois, par les neiges.
Les laves du sommet et les collines qui se trouvent au-dessous dans la région des bois [BUFF., Addit. Théor, terre, Œuv. t. XIII, p. 81]
Espace que présente le ciel. Les régions célestes. Les augures romains divisaient le ciel en quatre régions.
Terme de physique ancienne. Hauteurs, couches différentes de l'atmosphère. La basse région, celle qui touche la terre immédiatement. Fig.
Le feu que vous avez senti n'est pas un feu de la basse région [BOSSUET, Lett. Corn. 126]
La moyenne région, celle qu'on suppose commencer au-dessus des plus hautes montagnes.
Quand elles [les grues] m'eurent approché, elles me prirent pour un des Pygmées avec lesquels vous savez bien qu'elles ont guerre de tout temps, et crurent que je les étais venu épier jusque dans la moyenne région de l'air [VOIT., Lett. 9]
On fut choqué [dans les Maximes des saints] de l'élévation et de la recherche des pensées qui faisaient perdre haleine, comme dans l'air trop subtil de la moyenne région [SAINT-SIMON, 45, 14]
La haute région, ou région supérieure, celle qui s'étend par delà la moyenne. Suivant les philosophes anciens, la région ou sphère du feu, la région au-dessus de celle de l'air ; la région éthérée ou l'éther, la région supérieure à celle du feu et où se mouvaient les astres.
En parlant de la philosophie, des sciences, etc. degré, point où l'on s'élève. Se perdre dans la région des hypothèses.
Habitez, par l'essor d'un grand et beau génie, Les hautes régions de la philosophie [MOL., Fem. sav. I, 1]
L'éloquence de la chaire a cherché sa victoire dans une région plus élevée [que les anciens] [CHATEAUBR., Génie, III, IV, 1]
Régions élevées, hautes régions, se dit quelquefois, par une autre figure, des hauts rangs, rois, princes, etc.
Tel est le procédé de ces sages dans l'administration de l'État et dans la haute région du ministère [BALZ., De la cour, 5e disc.]
Dans ces régions élevées où dire la vérité est un crime, la faire goûter au prince un crime plus grand encore ; où la faveur justifie le scélérat, et la disgrâce rend coupable l'homme vertueux [BARTHÉL., Anach. ch. 33]
Il [le ministre] nous voit si petits de ces hautes régions où la faveur l'emporte, qu'à peine il nous distingue [P. L. COUR., Lettre VIII]
Les régions inférieures, les classes qui sont situées au-dessous des grands.
Comme le vice est contagieux, il se répand de là [la cour] dans les régions inférieures des royaumes [FLÉCH., Mar.-Thér.]
Fig. Il se dit de ce que l'on compare à une région.
Le monde est une région malheureuse où la corruption est si générale qu'être corrompu et corrompre les autres, c'est la fonction mutuelle des hommes [FLÉCH., dans PLANCHE, Dict. de la langue oratoire, au mot région.]
Se dit des différentes parties de la surface visible de la lune.
Terme d'anatomie. Nom donné à des étendues circonscrites de la masse du corps ou de la surface des organes.
Toute cette basse région [le ventre] qui commence à l'estomac est séparée de la poitrine par une grande membrane musculeuse [BOSSUET, Connaiss. II, 4]
Une plaque noire qui couvre la région de l'oreille [chez un oiseau] [BUFF., Ois. t. VIII, p. 25]
Une douleur avec tension et une extrême chaleur dans la région ombilicale [PORTAL, Inst. Mém. scienc. 1821 et 1822, t. V, p. 61]
Terme de musique. Région du chalumeau, se dit de l'octave basse de la clarinette.

SYNONYME

  • RÉGION, PAYS, CONTRÉE. Ces mots servent à désigner les divisions de la terre. Pays vient du latin payus, village : ce qui est autour du village ; contrée vient du latin contra, en face : ce qui est en face ; région vient du latin regere, diriger, ce qui est dans une certaine direction. Région par rapport à pays indique quelque chose de plus indéterminé ; l'Europe est une région, et non un pays. La France est un pays et non une région. Par rapport à contrée, il y a cette différence que contrée se dit des plus petites étendues (suivez ce ruisseau, la contrée est pittoresque), tandis que région ne peut se prendre ainsi ; d'autre part, région a une idée de compartiment qui n'est pas dans contrée ; on dit la région des neiges éternelles, et non la contrée. Pays et contrée ont cela de commun qu'ils peuvent se dire de petites étendues : une contrée boisée, un pays boisé ; mais, en vertu de leur étymologie, contrée est moins déterminé que pays : la France est un pays, et non pas une contrée.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    De Cappadoce [il] tenoit la region [, Ronc. p. 76]
    N'avoit si bele fame en nule region [, Sax. XI]
  • XVIe s.
    En la region de l'os coccyx ou caudae, qu'ils appellent les reins [PARÉ, XVIII, 13]
    Il divisa toute la mer d'entre les terres en treze regions [AMYOT, Pomp. 11]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. regio, reio ; espagn. region ; ital. regione ; du lat. regionem, proprement direction, puis portion déterminée, du lat. regere (voy. RÉGIR).

région

RÉGION. n. f. Vaste étendue de pays. Toutes les régions de la terre. La domination anglaise s'étend en Afrique sur de nombreuses régions.

Il se dit plus particulièrement d'un Ensemble de territoires qui tous présentent certains caractères communs : identité ou analogie du climat, ou mêmes productions du sol, ou mêmes formes de l'activité humaine, etc. La région tropicale. Les régions tempérées, polaires. Région agricole, industrielle. La région pyrénéenne. La région parisienne.

La région des bois, des sapins, des neiges, se dit, dans les montagnes, des Zones occupées par les bois, par les sapins, par les neiges.

RÉGION se disait, en termes de Physique ancienne, de Trois différentes hauteurs ou couches de l'atmosphère. La basse région, la moyenne région, la haute région ou région supérieure. On dit encore : Les hautes régions de l'atmosphère.

Par extension et figurément, il se dit en parlant de la Philosophie, des sciences, etc., du Degré où l'on s'élève. Il s'élance vers les hautes régions de la philosophie. Il se perd dans la région des hypothèses.

RÉGION, en termes d'Administration militaire, se dit des Circonscriptions territoriales, comprenant chacune plusieurs départements, entre lesquelles se répartissent les corps d'armée de l'armée française. La première région militaire comprend les départements du Nord, de la Somme, du Pas-de-Calais.

En termes d'Administration maritime il désigne une Section du littoral dont un préfet maritime est chef. Les chefs-lieux des quatre régions maritimes sont Cherbourg, Brest, Toulon et Bizerte.

En termes d'Anatomie, il désigne Certains espaces déterminés de la surface du corps ou de différents organes, par rapport aux parties voisines. Région épigastrique, ombilicale, lombaire.

region

Region, Regio, Orbis, Ora, Tractus, Terra.

Region pleine de vent, Ventosa regio.

Regions qui ne sont point habitées, Cultu vacantes regiones, Inhabitabiles regiones.

région


RÉGION, s. f. [ré-gion, en vers gi-on. 1re é fer.] On le dit de la terre, de l'air, et du corps humain. Certaine étendûe. "Les régions d'Asie, d'Afrique. "La bâsse, la moyène, la haute région de l'air. "La région du foie, de la rate. Région ombilicale, épigastrique, etc.

Synonymes et Contraires

région

nom féminin région
1.  Étendue de pays.
2.  Littéraire. Secteur propre à une activité.
Traductions

région

Gebiet, Gegend, Region, Bereichregion, district, area, country, zone, belt, localitygebied, regio, streek, landstreek, gewest, domein, sfeerאזור (ז), ארץ (נ), גליל (ז), חבל (ז), מחוז (ז), אֵזוֹר, חֶבֶל, מָחוֹזgebied, streekregióoblast, regionregion, områderegionoregión, comarca, distrito地方, 地域regioregião, plaga, terraregiuneängd, gebit, område, trakt, regionδιαμέρισμα, περιοχήregioneобластьإقْلِيمalueregija지역regionregionเขตbölgekhu vực地域地區 (ʀeʒjɔ̃)
nom féminin
partie d'un pays une région industrielle

région

[ʀeʒjɔ̃] nfregion
la région parisienne → the Paris region