répétition

répétition

n.f.
1. Retour de la même idée, du même mot : Il y a trop de répétitions dans ton exposé redite
2. Séance de travail au cours de laquelle des artistes mettent au point ce qu'ils présenteront au public : La répétition d'une scène.
3. Fait de recommencer une action : La répétition d'un geste réitération
4. Vieilli Leçon particulière.
Cours de répétition,
en Suisse, chacune des périodes annuelles de service militaire accomplies après l'école de recrues.

RÉPÉTITION

(ré-pé-ti-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Redite, retour de la même expression, de la même idée.
Il y a des répétitions d'un mot ou de plusieurs qui sont nécessaires, comme : je n'ai fait aujourd'hui que ce que j'ai fait depuis vingt ans ; tous nos bons auteurs en sont pleins, et ce serait une grande faute de ne pas user de ces répétitions.... il y a une autre sorte de répétition qui est vicieuse parmi nous, et qui choque les personnes même les plus ignorantes ; c'est que, sans nécessité, sans beauté, sans figure, on répète un mot ou une phrase par pure négligence [VAUGEL., Rem. t. II, p. 889-891, dans POUGENS]
Il faut toujours se ressouvenir que notre langue aime grandement les répétitions des mots, lesquelles aussi contribuent beaucoup à la clarté du langage, que la langue française affecte sur toutes les langues du monde [ID., Nouv. Rem. p. 151, dans POUGENS]
Les stances m'ont paru très belles et très dignes de celles qui les précèdent, à quelque peu de répétitions près, dont vous vous êtes aperçu vous-même [RAC., Lett. à Boileau, 24]
Toute répétition qui n'enchérit pas doit être évitée [VOLT., Comm. Corn. Rem. Rod. II, 2]
En général, toute répétition affaiblit l'idée [ID., ib. Pomp. III, 4]
Cette répétition [dans Homère] continuelle de combats qui se ressemblent tous [ID., Candide, XX]
Action de répéter ce qu'un autre a dit.
Je ne fais que de misérables répétitions : monsieur votre fils vous mandera tout assurément [SÉV., Lett. à Bussy, 3 avril 1681]
Montre, pendule à répétition, montre, pendule qui répète les heures et les quarts.
Charles Il, roi d'Angleterre, avait envoyé au feu roi deux montres à répétition, les premières qu'on ait vues en France ; elles ne pouvaient s'ouvrir que par un secret, précaution des ouvriers anglais pour cacher la nouvelle construction et s'en assurer d'autant plus la gloire et le profit ; les montres se dérangèrent, et furent remises entre les mains de M. Martineau, horloger du roi, qui n'y put travailler faute de les savoir ouvrir : il dit à M. Colbert, et c'est un trait de courage digne d'être remarqué, qu'il ne connaissait qu'un jeune carme capable d'ouvrir les montres ; que, s'il n'y réussissait pas, il fallait se résoudre à les renvoyer en Angleterre ; M. Colbert consentit qu'il les donnât au P. Sébastien, qui les ouvrit assez promptement, et de plus les raccommoda, sans savoir qu'elles étaient au roi, ni combien était important par ces circonstances l'ouvrage dont on l'avait chargé [FONTEN., le P. Sébastien]
Fig.
Vous me demandez, madame, si j'ai lu des Lettres sur les animaux.... il faudrait qu'une montre à répétition [l'homme] fût bien insolente, pour croire qu'elle est d'une nature absolument différente de celle d'un tourne-broche [l'animal] [VOLT., Lett. Mme du Deffant, 22 févr. 1769]
Elliptiquement. Une répétition, une montre à répétition.
On m'a apporté une répétition, boîte unie, avec ciselure au bord, diamants aux boutons et aux aiguilles [VOLT., Lett. d'Argental, 11 nov. 1772]
Figure de rhétorique qui consiste à employer plusieurs fois le même mot, le même tour. Cet orateur fait souvent usage de la répétition.
De toutes les figures de rhétorique, la plus puissante est la répétition, [ARAGO, ]
Réitération.
J'approuve la répétition de Balaruc [aller une seconde fois aux eaux de Balaruc] [SÉV., mars 1690 (t. IX, p. 479, éd. RÉGNIER).]
On dit que le chancelier est fort effrayé de l'érésipèle de M. de Nesmond, qui l'a fait mourir ; il craint que ce ne soit une répétition pour lui [ID., à Pompone, 1er déc. 1664]
Les langues ne s'apprennent que par l'usage et la répétition, et non pas précisément par la peine [DUMARS., Œuv. t. I, p. 255]
Il ne me resta plus qu'une vie sans attrait, sans ressort, qui n'était en effet que la répétition fastidieuse des mêmes actes et des mêmes besoins [BARTHÉL., Anach. ch. 78]
Reproduction.
Par la proportion des formes, par la grandeur et la figure entière, la gorge-bleue semble n'être qu'une répétition du rouge-gorge [BUFF., Ois. t. IX, p. 300]
Terme de beaux-arts. Se dit de la copie d'une statue, d'un tableau, exécutée par l'auteur lui-même. On dit aussi, dans ce sens, un double.
Leçon donnée en particulier à un élève ou à des élèves d'une même classe. Faire, donner des répétitions.
Action d'essayer ce qu'on doit exécuter en public.
Souffrez que j'interrompe pour un peu la répétition [MOL., Impromptu, 3]
Durant la répétition, tout ce qui était de moi fut successivement improuvé par Mme de la Popelinière et justifié par M. de Richelieu [J. J. ROUSS., Conf. VII]
Je n'en ai point voulu entendre les répétitions, pour avoir le plaisir de la surprise [LEGRAND, Usurier gentilhomme, SC. 17]
Parlons de vos répétitions ; vont-elles bien ? [MARMONTEL, Mém. III]
Cette pièce est en répétition, les acteurs sont occupés à la répéter pour la jouer bientôt. Être en répétition, se dit quelquefois de l'auteur même dont on répète la pièce.
10° Terme de jurisprudence. Action de redemander en justice ce qu'on croit avoir le droit de réclamer. Répétition de frais. Action et répétition.
Tout payement suppose une dette ; ce qui a été payé sans être dû est sujet à répétition [, Code Nap. art. 1235]
11° Ancien terme forestier. Affirmation que les gardes faisaient de leurs procès-verbaux sous le régime des maîtrises.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Femme à donner ung peu s'applique Pour retirer ung plus grand don, C'est la couleur de rhetorique Que on nomme repetition [COQUILL., Droits nouv.]
  • XVIe s.
    Les demesurées repetitions d'une mesme chose, dont usoit Ciceron à tout propos en ses oraisons, monstroient une excessive cupidité de gloire [AMYOT, Cicér. et Démosth. III]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. repetitio ; espagn. repeticion ; ital. ripetizione ; du lat. repetitionem, de repetere, répéter.

répétition

RÉPÉTITION. n. f. Redite, retour de la même idée, du même mot. Son livre est plein de répétitions. Éviter les répétitions. Répétition de mots.

Montre à répétition, Montre qui répète l'heure quand on pousse un petit ressort.

RÉPÉTITION se dit spécialement d'une Figure de rhétorique qui consiste à employer plusieurs fois soit les mêmes mots, soit le même tour. Cet orateur fait souvent usage de la répétition.

Il se dit encore de l'Action d'expliquer à des élèves la leçon d'un professeur. Donner des répétitions. Prendre des répétitions.

Il désigne aussi l'Action de répéter, d'essayer en particulier certaines choses, pour les mieux prononcer ou exécuter en public. La répétition d'une symphonie, d'un ballet, d'une pièce de théâtre. On a déjà fait trois ou quatre répétitions de ce ballet, de cet opéra. Cette comédie, va être mise en répétition. Cette pièce est en répétition. On a interrompu les répétitions. Une répétition de travail. La répétition des couturières. La répétition générale.

RÉPÉTITION signifie également Réitération, action de faire ce qu'on a déjà fait. Les habitudes s'acquièrent par la répétition fréquente des mêmes actes.

Arme à répétition, Arme permettant de tirer un certain nombre de coups sans la recharger. On dit dans le même sens : Tir à répétition; Feu à répétition.

RÉPÉTITION désigne, en termes de Beaux- Arts, la Copie, la reproduction d'une statue, d'un tableau, faite par l'auteur lui-même ou sous ses yeux, sous sa direction. Il existe plusieurs répétitions de ce tableau de Raphaël.

En termes de Jurisprudence, il désigne l'Action par laquelle on redemande en justice ce qu'on a payé en trop, ce qu'on a avancé pour un autre, etc. Répétitions de fruits, de frais, de dot. Cela est sujet à répétition. Action en répétition.

repetition

Repetition de quelque chose, Repetitio, Iteratio.

Synonymes et Contraires

répétition

nom féminin répétition
1.  Retour d'une idée, d'un mot.
pléonasme, rabâchage, redite, redondance, tautologie -littéraire: superfétation.
2.  Fait de répéter une action.
fréquence, récidive, recommencement, récurrence, renouvellement, reprise, reproduction, retour -familier: resucée -littéraire: réitération.
Traductions

répétition

rehearsal, repetitionחזרה (נ), חלילה (נ), כפילות (נ), כפל לשון (ז), שינון (ז), כְּפִילוּת, כֶּפֶל לָשׁוֹןrepetitie, herhaling, bijles, terugvordering反復, 繰り返し, リハーサルProbe, Wiederholungεπαναληπτικά, επανάληψη, πρόβαprova, replica, ricorrenza, ripetizioneتَدَرُّبzkouškaprøveensayoharjoitusproba예행 연습øvelsepróbaensaioрепетицияrepetitionการฝึกซ้อมprovasự diễn tập排演повторение重複 (ʀepetisjɔ̃)
nom féminin
1. fait de dire ou d'écrire plusieurs fois la même chose des répétitions dans un texte
2. séance de travail d'un artiste la répétition d'une pièce de théâtre
dernière séance de travail avant la représentation assister à la répétition générale

répétition

[ʀepetisjɔ̃]
nf
(= redite) → repetition
Il y a beaucoup de répétitions dans ce texte → There's a lot of repetition in this text.
(THÉÂTRE)rehearsal
Ils ont une répétition cet après-midi → They've got a rehearsal this afternoon.
armes à répétition → repeater weapons
des grèves à répétition → repeated strikes répétitions
nfpl (= leçons) → private coaching sg
répétition générale nfdress rehearsal