répons

répons

[ repɔ̃] n.m. [ lat. responsum ]
Chant religieux exécuté alternativement par le chœur et par un soliste.

RÉPONS

(ré-pon) s. m.
Paroles, ordinairement tirées de l'Écriture, qui se disent ou se chantent, dans l'office de l'Église, après les leçons ou après les chapitres, et que l'on répète et entières et par parties ; on distingue les grands répons et les répons brefs.
Le roi, ayant lavé ses mains, prit la bénédiction des évêques là présents, puis, s'étant assis, commanda que le diacre qui avait le matin chanté messe devant lui, entonnât un répons, et que les autres clercs chantassent tous ensemble... [, Le grand aulmonier de France, p. 133, dans D'ORTIGUE, Dict. de plain-chant, col. 1309]
Le pasteur était à côté, Et récitait, à l'ordinaire, Maints dévotes oraisons.... Et des versets et des répons [LA FONT., Fabl. VII, 11]
Terme d'imprimerie. Signe qui sert à marquer les répons, et qui a la figure d'une R barrée (R). Il faut mettre là un répons.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. responsum ; répons est le même que réponse (voy. ce mot).

répons

RÉPONS. n. m. Paroles, ordinairement tirées de l'Écriture, qui se disent ou se chantent, dans l'office de l'Église, après les leçons ou après les capitules. Grand répons. Répons bref. Chanter des répons.

Il se dit aussi du Signe d'imprimerie (R barrée : R) qui indique les Répons.

Traductions