réservé


Recherches associées à réservé: être réservé

réservé, e

adj.
1. Qui extériorise peu ses sentiments ; prudent dans ses jugements : Il est timide et réservé
2. Destiné exclusivement à une personne, à un usage : Une place réservée
libre : Salle réservée aux conférences.

réserve

RÉSERVE. n. f. Action de réserver. Dans ce contrat, il a fait plusieurs réserves. Il a fait donation de son bien, sous la réserve d'une pension. Il a loué sa maison avec réserve, sous réserve de résilier en cas de vente.

Il signifie aussi Restriction en vue de certaines éventualités qu'on ne peut prévoir ou qu'on ne veut pas préciser. Faire ses réserves.

Sous toutes réserves, Formule placée fréquemment à la fin des actes de procédure pour la garantie de clauses, de conditions, dont la stipulation n'est point formellement portée dans ces actes. Elle s'emploie aussi dans le langage ordinaire pour signifier Sans garantie. Nous publions cette nouvelle sous toutes réserves.

RÉSERVE se dit aussi des Choses réservées. J'ai une réserve de provisions. Constituer une réserve, des réserves. J'ai pris cela dans ma réserve. Les réservés de sa terre montent plus haut que ce qui est affermé.

En termes de Jurisprudence, Réserve légale, Portion de biens dont la loi ne permet pas de disposer par testament et qu'elle réserve à certains héritiers.

RÉSERVE se dit spécialement de la Portion des forces militaires d'un pays qui, en temps de paix, n'est pas maintenue sous les drapeaux ou n'y est appelée que pour des périodes d'instruction et qui, en cas de mobilisation générale, rejoint les autres troupes. Division de réserve. Troupes de réserve.

Officier de réserve, Officier homme seulement au titre de la réserve et à qui un certain nombre des dispositions de la loi sur le statut des officiers ne sont pas applicables.

Cadre de réserve, Cadre sur lequel sont portés les officiers généraux arrivés à un certain âge.

En termes de Guerre, Corps de réserve, Troupes que le chef d'une armée maintient à distance de la ligne de combat afin de les faire donner quand l'occasion le demandera. Dans ce sens, on dit aussi simplement Réservé. On a détaché une partie de la réserve pour soutenir l'aile gauche qui pliait. On n'a pas eu besoin de la réserve, la réserve n'a pas donné.

En termes de Marine, Escadre de réserve, Escadre de deuxième ligne.

RÉSERVE se dit, en termes de Bibliothèque, de l'Ensemble de livres précieux qui sont classés à part et qui ne sont communiqués que dans certaines conditions. Ce volume est à la réserve.

Il désigne, en termes de Forêts, un Canton de bois qu'on laisse croître en futaie et dont la coupe est réservée. Bois de réserve.

Il désigne, en termes de Chasse, un Canton qui est réservé pour celui à qui la chasse appartient.

Il désigne aussi un Territoire, réservé pour la conservation de certains animaux et de certaines plantes.

Il désigne encore un Bassin d'eau de mer dans lequel on conserve des poissons et des crustacés vivants.

Il se dit, en termes de Beaux-Arts, des Parties qu'on laisse en blanc dans certains procédés comme l'aquarelle et le lavis.

En termes de Physiologie, Réserves nutritives, Parties de l'alimentation absorbées et digérées, qui n'ont pas été utilisées et se déposent dans les tissus.

En termes de Liturgie, Sainte réserve, Hostie consacrée, conservée pour être présentée à l'adoration des fidèles ou employée à la communion en dehors de la messe.

RÉSERVE signifie, figurément, Discrétion, circonspection, retenue. Cet homme ne parle jamais qu'avec beaucoup de réserve. Il était fort inconsidéré, il en use maintenant avec plus de réserve. Il affecte, il montre une grande réserve. Il use de réserve. Il se tient sur la réserve. Il manque de réserve. C'est une jeune fille modeste et pleine de réserve.

SANS RÉSERVE, loc. adv. Sans exception. Il lui a laissé tous ses biens sans réserve. J'ai en lui une confiance sans réserve.

EN RÉSERVE, loc. adv. À part, de côté. Il a mis une forte somme en réserve. Il a toujours de l'argent en réserve. Cet avocat a toujours quelque argument en réserve.

À LA RÉSERVE DE, loc. prép. À l'exception de. Il a vendu tous ses biens, à la réserve d'une petite maison. Cet intendant a le pouvoir de faire tels et tels baux, à la réserve de... Il a bien reçu tout le monde, à la réserve d'un tel.

réservé

RÉSERVÉ, ÉE. adj. Qui est circonspect, discret, qui a de la retenue, qui fait attention à ne pas dire ce qu'il convient de garder pour soi, à ne pas faire une démarche, une demande indiscrète. Il faut être fort réservé avec ces gens-là. On ne saurait être trop réservé à parier de soi, à critiquer les autres. Une autre fois je serai plus réservé à dire mon avis, à donner des conseils. Réservé en paroles. Cette femme est très réservée. Il a l'air réservé et mystérieux. Une conduite réservée.

Il s'emploie aussi substantivement. Cet homme fait bien le réservé. Cette femme fait la réservée.

reserve

Qui a la reserve d'estre du nombre des citoyens, Designatus Reip. ciuis.

Demander les reserves, Exuuias senum sacerdotum captare. B.

Synonymes et Contraires
Traductions

réservé


réservée

reserved, retiring, demure, modest, secretive, undemonstrativeמסתייג (ת), ספון (ת), צנוע (ת), שמור (ת), מִסְתַּיֵּגingetogen, terughoudend, gereserveerd, gereserveerd (voor), voorbehouden, teruggetrokken, afstandelijk, geslotenзакрытый, сдержанныйriservato, schivoمَحْجوزrezervovanýreserveretzurückhaltendκλεισμένοςreservadopidättyväinennepristupačan控えめの예약되어 있는reservertzarezerwowanyreservadoreserveradไม่แสดงอารมณ์และความรู้สึกayrılmışkín đáo矜持的запазени保留 (ʀezɛʀve)
adjectif
1. qui ne peut être utilisé que par certainespersonnes Ces places sont réservées.
2. qui ne parle pas de ses sentiments une personne réservée

réservé

[ʀezɛʀve] adj
(= discret) [personne] → reserved
[table, place] → reserved
réservé à, réservé pour → reserved for
Cette table est réservée → This table's reserved.
[chasse, pêche] → private