résolutif, ive

Recherches associées à résolutif, ive: resolution

RÉSOLUTIF, IVE

(ré-zo-lu-tif, ti-v') adj.
Ancien terme de chimie. Qui résout, dissout.
Il [un certain Barlet, chimiste] improuve fort l'antimoine, et appelle sa chimie l'art de Dieu, la physique résolutive [GUY PATIN, Lett. t. II, p. 170]
Terme de médecine. Se dit des médicaments qui ont la propriété de faire disparaître les engorgements sur lesquels on les applique.
Je viens de lui appliquer un cataplasme anodin et résolutif sur une tumeur livide [SCARR., Rom. com. II, 4]
Substantivement. Les résolutifs. Un bon résolutif.
Qui prend une résolution, qui décide.
La véritable prudence n'est pas seulement considérée, mais encore tranchante et résolutive [BOSSUET, Sermons, Justice, 2]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Emplastre de mauves resolutif et maturatif [H. DE MONDEVILLE, f° 46, verso.]
    Resolutif en ung corps non net attrait plus qu'il ne dissoult [LANFRANC, f° 50, verso.]
  • XVIe s.
    Un pyrrhonisme soubs une forme resolutive [MONT., II, 237]
    Le parler dogmatiste et resolutif [ID., II, 240]
    Ce qui se peut cognoistre aux tumeurs qui se resolvent.... ce qui se fait par le seul benefice de nature, ou aidée de medicamens resolutifs [PARÉ, Introd. 17]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. resolutum, de resolvere, résoudre ; provenç. resolutiu ; espagn. et ital. resolutivo.