rétif

rétif, ive

adj. [ du lat. restare, s'arrêter ]
1. Qui s'arrête ou recule au lieu d'avancer : Une jument rétive récalcitrant ; docile
2. Qui s'oppose à toute discipline : Un adolescent rétif rebelle

rétif

(ʀetif)

rétive

(ʀetiv)
adjectif
1. animal docile qui s'arrête au lieu d'avancer un cheval rétif
2. personne qui s'oppose aux ordres un adolescent rétif et désobéissant

rétif

RÉTIF, IVE. adj. Qui s'arrête ou qui recule au lieu d'avancer. Il ne se dit au propre que des Chevaux et autres montures. Un cheval rétif. Les mules sont ordinairement rétives et quinteuses.

Il signifie au figuré Qui est indocile, difficile à conduire, à persuader. C'est un homme d'un caractère rétif, d'un esprit rétif. Il est rétif à la censure, à la louange, Substantivement, Il a beau faire le rétif, il faudra bien qu'il en passe par là.

retif

Retif, voyez Restif.

Une jeune beste restive et qui rue, Retractus iuuencus et calcitrosus.

rétif


RÉTIF, IVE adj. [1re é fer. 2e lon. au 2d.] Au propre, on le dit des chevaux, ânes, etc. qui s'arrêtent ou reculent, au lieu d'avancer. "Cheval rétif. Mule rétive et quinteûse. = Au figuré, en parlant des hommes: qui résiste et ne veut pas faire ce qu'on desire de lui. "Il est rétif; et substantivement, il fait le rétif.
   Pour eux Phébus est sourd, et Pégase est rétif.
       Boileau.
  Si ce palliatif
  N'opère rien sur leur esprit rétif.
      Rousseau.
   La Nature, envers moi, moins mère que marâtre,
     M'a formé três-rétif et três-opiniâtre,
   Sur-tout lorsque quelqu'un veut m'imposer la loi.
       Dest. Le Glorieux.

Synonymes et Contraires

rétif

adjectif rétif
2.  Littéraire. Se dit d'un esprit indiscipliné.
paresseux -littéraire: infidèle, vagabond.
Traductions

rétif

מתנגד (ת)

rétif

restive

rétif

[ʀetif, iv] adjrestive