rétrécir

rétrécir

v.t. [ du lat. strictus, étroit, de stringere, serrer ]
1. Rendre plus étroit : Rétrécir un bracelet ajuster, resserrer ; agrandir
2. Diminuer l'ampleur, la capacité de : L'absence de financement a rétréci le champ de ses recherches limiter, restreindre ; élargir
v.i. ou

se rétrécir

v.pr.
Devenir plus étroit : Ce tee-shirt n'a pas rétréci au lavage rapetisser ; s'agrandir se resserrer ; s'élargir

RÉTRÉCIR

(ré-tré-sir) v. a.
Rendre plus étroit. Rétrécir une rue. Il a maigri, il a fait rétrécir ses habits. Terme de manége. Rétrécir un cheval, le faire travailler, en resserrant de plus en plus le terrain.
Fig. Donner moins de portée, moins d'étendue.
On a besoin de tout le monde ; on a un procès, il faut solliciter, il faut se familiariser ....il faut rétrécir son esprit d'un côté et l'ouvrir de l'autre [SÉV., 5 juin 1689]
Ils [ceux qui gouvernent par le détail] sont toujours entraînés par l'affaire du jour où ils sont ; et cette affaire étant seule à les occuper, elle les frappe trop, elle rétrécit leur esprit [FÉN., Tél. XXII]
Cette occupation de nous-mêmes rétrécit notre cœur [ID., t. XVIII, p. 329]
Il n'y a point de génie qu'on ne rétrécisse, lorsqu'on l'enveloppera d'un million de scrupules vains [MONTESQ., Déf. Espr. des lois, part. 3]
Il me semble qu'en n'admettant qu'un certain nombre de principes mécaniques, ils [certains philosophes] n'ont pas senti combien ils rétrécissaient la philosophie [BUFF., Hist. anim. III]
....l'horizon, voilé par les brumes glacées, Ainsi que mes regards rétrécit mes pensées [LAMART., Joc. IX, 280]
V. n. Devenir plus étroit. Cette toile a rétréci au blanchissage. Ce passage va en rétrécissant.
Se rétrécir, v. réfl. Devenir plus étroit.
C'est où l'Asie se rétrécit le plus [VAUGEL., Q. C. III, dans RICHELET]
L'empire, c'est-à-dire le pays habité, se rétrécissait toujours, et l'Italie devenait frontière [MONTESQ., Rom. 19]
Terme de manége. Votre cheval se rétrécit, il ne parcourt plus autant de terrain.
Fig. Avoir moins de portée, d'étendue.
Mandez-moi ....si votre esprit ne se rétrécit point, comme dit M. Nicole, par l'éloignement des objets qui le mettent en mouvement [SÉV., à Bussy, 27 janv. 1692]
Ils [les directeurs] doivent se rétrécir en se proportionnant à ceux qu'ils veulent animer de l'esprit de Dieu [FLÉCH., Sermons, Jour des rois.]
Des gens dont l'esprit s'est rétréci dans les détails, et qui, par l'habitude des petites choses, sont devenus incapables des plus grandes [MONTESQ., Lett. pers. 48]
Il [Gedouin] croyait que l'esprit de toutes les nations s'était rétréci, et que la grande poésie et la grande éloquence avaient disparu du monde avec la mythologie des Grecs [VOLT., Louis XIV, écrivains, Gedouin.]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Retroicissant le double type [, Traité d'alch. 92]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et étrécir ; wallon, rastreuti.

rétrécir

RÉTRÉCIR. v. tr. Rendre plus étroit, moins large. Rétrécir un chemin, une rue. Il a fait rétrécir ses habits. Cette toile se rétrécira au blanchissage.

Il s'emploie aussi figurément. Cette éducation lui a rétréci l'esprit. Ce genre de vie a rétréci ses vues. Ses idées se sont rétrécies.

Il est aussi verbe intransitif et signifie Devenir plus étroit. Cette toile a rétréci au blanchissage. Cette rue va en rétrécissant.

Le participe passé RÉTRÉCI s'emploie adjectivement et signifie Qui est devenu trop étroit. Une robe rétrécie.

Il s'emploie aussi au figuré et signifie Qui est étroit, borné. Esprit rétréci. Vues rétrécies.

retrecir

Retrecir, ou Restrecir, Angustare, Arctare, Coarctare.

retrécir


RETRÉCIR, v. act. RETRÉCISSEMENT, s. m. [Retréci, ciceman: 1re e muet, 2e e fer. 4e e muet au 2d.] Plusieurs Auteurs ou Imprimeurs ont écrit retressir avec deux s. J'ai trouvé cette ortographe dans les Lettres de Mme. de Sévigné, dans les Traductions de Mme. Dacier, dans Brebeuf, dans Télémaque, dans le Gendre. = Retrécir, c'est rendre plus étroit. Se retrécir, devenir plus étroit. Retrécissement, action par laquelle une chôse est retrécie. = Ils sont beaux au figuré: retrécir l'esprit, le retrécissement de l' esprit. "Bien diférente de ces âmes retrécies, dont les regards ne s'étendent pas au-delà du réduit étroit où elles sont renfermées. L'Abé Du-Serre-Figon, Panégyrique de Ste. Thérèse.
   La critique est aisée, et l'art est dificile:
   C'est là ce qui produit ce peuple de censeurs,
   Et ce qui retrécit les talens des Auteurs.
       Destouches.

retrécir

RETRÉCIR, etc. L'Acad. écrit Rétrécir, etc. Cette ortographe est la plus autorisée et la plus conforme à l'analogie, ce mot étant réduplicatif d'étrécir.

Synonymes et Contraires

rétrécir

verbe rétrécir
2.  Littéraire. Diminuer la portée de.
Traductions

rétrécir

(ʀetʀesiʀ)
verbe transitif
rendre moins large, plus petit rétrécir un vêtement

rétrécir

shrink, narrowהפחית מן הרוחב, הצר (הפעיל), כיווץ (פיעל), צימק (פיעל), צמצם (פ'), צִמְצֵם, צִמֵּק, הֵצֵר, כִּוֵּץkrimpen, bekrompen maken, smaller maken, smaller wordenμικραίνω, ζαρώνωrestringersi, restringere, ridurre, ritirarsiيَتَقَلَّصُsrazit sekrympeschrumpfenencoger, encogersekutistuasmanjiti se縮む줄어들다krympeskurczyć sięencolherуменьшать(ся)krympaหดçekmekco lại萎缩收縮
verbe intransitif
devenir plus petit Mon pull a rétréci au lavage.

rétrécir

[ʀetʀesiʀ]
vi [vêtement] → to shrink
Son pull a rétréci au lavage → Her sweater shrank in the wash.
vt [+ vêtement] → to take in [ʀetʀesiʀ] vpr/pass [passage] → to narrow, to get narrower
La rue se rétrécit → The street gets narrower., The street narrows.