révélé, ée

RÉVÉLÉ, ÉE

(ré-vé-lé, lée) part. passé de révéler
Qui, étant caché, est venu à connaissance. Un secret révélé.
Connu par une communication divine.
Ayant appris comme chose très assurée que le chemin du ciel n'est pas moins ouvert aux plus ignorants qu'aux plus doctes, et que les vérités révélées qui y conduisent sont au-dessus de notre intelligence [DESC., Méth. I, II]
S'il s'agit d'une chose surnaturelle, nous n'en jugerons ni par les sens ni par la raison, mais par l'Écriture et par les décisions de l'Église ; s'il s'agit d'une proposition non révélée et proportionnée à la raison naturelle, elle en sera le propre juge [PASC., Prov. XVIII]
Absolument. La religion révélée, le christianisme.