réversible

(Mot repris de réversibles)

réversible

[ revɛrsibl] adj. [ lat. reversibilis, de vertere, tourner ]
1. Qui peut revenir en arrière ; qui peut se produire en sens inverse : Le temps n'est pas réversible irréversible
2. Se dit d'un vêtement qui peut être mis à l'envers comme à l'endroit : Une veste réversible.

RÉVERSIBLE

(ré-vèr-si-bl') adj.
Terme de jurisprudence. En parlant d'un bien, d'une terre, qui peut retourner au propriétaire qui en a disposé.
La suzeraineté de Commercy, réversible après la mort de M. de Vaudemont et de sa femme, au duc de Lorraine [SAINT-SIMON, 178, 131]
Se dit des rentes constituées sur plusieurs têtes, ou qui passent à d'autres personnes après la mort du titulaire.
La pension de milord Maréchal, dont les deux tiers étaient réversibles à Thérèse après ma mort [J. J. ROUSS., Conf. XI]
Par extension.
On pourrait dire que c'est un honneur réversible à nous-mêmes, puisque les citoyens sont nos collègues [MIRAB., Collection, t. II, p. 289]
Terme de draperie. Envers réversible, envers d'une étoffe tel qu'il peut être retourné. Drap à envers réversible.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. RÉVERSION.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    RÉVERSIBLE. Ajoutez :
    Qui admet une conversion réciproque entre deux actions.
    N'oublions pas que le phénomène [transformation de la chaleur en travail] est réversible, et que nous pouvons, suivant les cas, convertir de la chaleur en travail et du travail en chaleur [SAVENEY, Rev. des Deux-Mondes, 1er mai 1863, p. 43]
    On sait que le caractère essentiel de tout organe de transformation de chaleur en mouvement est d'être réversible [W. DE FONVIELLE, Acad. des sc. Comptes rend. t. LXXXII, p. 1251]
  • Terme de thermodynamique. Transformation réversible, transformation telle que, quand un corps passe d'un état à un autre, ce corps puisse revenir du second état au premier en repassant exactement par la même série d'états successifs, mais en sens inverse.
  • Cycle réversible, cycle qui peut être parcouru dans les deux sens.

réversible

RÉVERSIBLE. adj. des deux genres. T. de Jurisprudence. Il se dit des Biens, des terres qui doivent en certains cas retourner au propriétaire qui en a disposé. Toutes les terres données à bail emphytéotique sont réversibles après la fin du bail.

Il se dit aussi des Rentes viagères constituées sur plusieurs têtes, ou des pensions assurées à d'autres personnes après la mort des titulaires. Ces quatre soeurs ont obtenu des pensions qui seront réversibles d'une tête sur l'autre, jusqu'à la dernière. Sa pension est réversible sur sa veuve, sur ses enfants.

Il signifie aussi Qui peut se retourner, qui peut se mettre en sens inverse. Ce tissu est réversible.

Il se dit spécialement, en termes de Physique, d'une Suite de phénomènes susceptibles de se reproduire en sens inverse. Les phénomènes où il y a des frottements ne sont pas réversibles. La durée n'est pas réversible.

réversible


RÉVERSIBLE, adj. RÉVERSION, s. f. [1re é fer. 2e ê ouv.] Termes de Jurisprudence. — Qui doit retourner au propriétaire, qui en a disposé. "Héritage, apanage réversible à, etc. — Retour, réunion d'un fief mouvant au fief dominant, dont il avait été détaché. Doné à charge de réversion: qui revient à.... par droit de réversion.

Traductions

réversible

reversibleהדיר (ת), הפיך (ת), הָפִיךְomkeerbaar, aan twee kanten draagbaarreversibilereversibleобратими可逆 (ʀevɛʀsibl)
adjectif
que l'on peut mettre à l'envers un vêtement réversible

réversible

[ʀevɛʀsibl] adjreversible