raccourci, ie

RACCOURCI, IE

(ra-kour-si, sie) part. passé de raccourcir
Rendu plus court. Une jupe raccourcie de deux doigts.
La vie déjà raccourcie s'abrége encore par les violences qui s'introduisent dans le genre humain [BOSSUET, Hist. II, 1]
La Méditerranée n'avait que 860 lieues d'occident en orient, au lieu de 1160 qu'on lui connaît, erreur presque incroyable ; l'Asie était pareillement raccourcie de 500 lieues [FONTEN., Delisle.]
De mes ans passagers la trame est raccourcie [VOLT., Ép. 15]
Par extension.
Cela étant, j'en vois l'usage bien raccourci [d'un principe] [PASC., Prov. IV]
À bras raccourci, en pliant et déployant successivement le bras pour frapper plus fort. Il le frappait à bras raccourci. Fig. Son bras n'est pas raccourci, il est toujours aussi puissant.
Ses mains ne sont point raccourcies depuis les dernières actions de clémence qu'il a faites [BALZ., le Prince, ch. III]
La conversion d'une âme scandaleuse est un grand miracle dans l'ordre du salut ; mais le bras du Seigneur n'est pas raccourci [BOURDAL., 1er avent, Sur le scandale, p. 117]
Terme de blason. Se dit des pièces honorables qui ne touchent pas le bord de l'écu.
En sucrerie, petites eaux raccourcies, dites aussi eaux mères, toutes les eaux qui contiennent un peu de sucre.
Trop court. Une taille raccourcie.
L'habitude et la faiblesse de l'esprit fini qui veut embrasser l'infini à sa mode étroite et raccourcie [FÉN., Existence, II, 2, Éternité.]
Les Ostiaques semblent des Samoïèdes un peu moins laids et moins raccourcis que les autres [BUFF., Hist. nat. hom. Œuv. t. V, p. 12]
Abrégé. Un tableau raccourci des événements.
En deux portraits raccourcis et opposés l'un à l'autre, la parabole nous représente les pernicieux effets de l'orgueil et les salutaires effets de l'humilité [BOURDAL., Pensées, t. II, p. 112]
Que n'ai-je le secret de graver dans vos esprits un plan invisible et raccourci de la Flandre et de l'Allemagne ! [FLÉCH., Turenne.]
S. m. Le raccourci, la qualité de ce qui est devenu plus court.
Je lui veux peindre [à l'homme] non-seulement l'univers visible, mais l'immensité qu'on peut concevoir de la nature, dans l'enceinte de ce raccourci d'atome [un ciron] [PASC., Pens. I, 1, éd. HAVET.]
On juge de l'âge des guerriers par la pesanteur ou la légèreté, le raccourci ou l'allongement du pas [CHATEAUB., Amér. La guerre.]
Terme de peinture. Effet de perspective qui consiste à présenter les objets plus courts qu'ils ne sont en effet.
Là dans le raccourci de cette mignature (sic).... [BAHIER, le Cabinet de Quinault, p. 49]
Toute la figure vue de raccourci [DIDEROT, Lett. Falconet, sept. 1766]
Carles [Vanloo] modelait sa machine, et il en étudiait les lumières, les raccourcis, les effets, dans le vague même de l'air [ID., Salon de 1765, Œuvr. t. XIII, p. 36, dans POUGENS]
La plaine de Chablais, au milieu de laquelle les deux petites montagnes des Aliuzes, vues en raccourci, paraissent deux pyramides isolées [SAUSSURE, Voy. Alpes, t. I, p. 318, dans POUGENS]
Quelques modernes ont prétendu que les peintres de l'antiquité ne savaient pas faire de raccourcis [LÉVESQUE, Instit. Mém. litt. et beaux-arts, t. I, p. 440]
Fig. Abrégé.
J'ai les bras raccourcis aussi bien que les jambes, et les doigts aussi bien que les bras ; enfin je suis un raccourci de la misère humaine ; voilà à peu près comme je suis fait [SCARR., Portrait.]
Croit-on qu'un ministre d'État, qui semble avoir dans sa tête les affaires de tout un royaume, ait l'esprit fort étendu ? tout cela se réduit à d'étranges abrégés et à des raccourcis terribles [NICOLE, Pens. div. t. VI, p. 280, des Essais.]
Je vous écris donc et voici De mon voyage un raccourci [J. B. ROUSS., Lett. à Lafosse.]
En raccourci, loc. adv. En abrégé.
Vous diriez que la fortune a eu dessein de lui donner une expérience en raccourci [BALZ., le Prince, ch. 23]
On connaît les premiers [Socrate, Ésope] : quant à l'autre, voici Le personnage en raccourci [LA FONT., Fabl. XI, 7]
Représenter en raccourci la suite des siècles [BOSSUET, Hist. Préf.]
Son individu [de l'homme] est un centre où tout se rapporte, un point où l'univers entier se réfléchit, un monde en raccourci [BUFF., Hist. anim. ch. 1]
Il [Bossuet] n'écrivait point ses sermons, ou plutôt il ne les écrivait qu'en raccourci et comme en idée [D'ALEMB., Éloges, Bossuet.]