rader

(Mot repris de radassiez)

RADER1

(ra-dé) v. a.
Terme de marine. Mettre en rade un bâtiment. Rader un navire.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    L'armée, aiant radé longtemps devant Rameken, aborda le jour d'après à l'endroit du fort de Philippine [D'AUB., Hist. III, 527]

ÉTYMOLOGIE

  • Rade.

RADER2

(ra-dé) v. a.
Passer une règle sur la surface d'une mesure de grain, de sel, pour l'unir, la rendre égale. Rader du blé.
Terme de construction. Diviser un bloc de pierre ou de marbre avec le ciseau, en formant deux tranchées en dessus et en dessous.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et Louis Rambaut s'en venoit radant le pays vers un village que on dit la Baterie [FROISS., II, III, 17]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. radere, raser.

rader

RADER. v. tr. T. de Commerce. Passer une règle ou un autre instrument sur la surface d'une mesure pleine de grains, de sel, etc., pour rendre cette surface égale et par ce moyen avoir la mesure juste. Rader du grain, du sel, etc.

rader


RADER, v. act. Terme de Marine. Mettre en rade. "Rader un vaisseau.