radoteur, euse

RADOTEUR, EUSE

(ra-do-teur, teû-z') s. m. et f.
Celui, celle qui radote.
L'homme.... Dit au serpent : faut-il croire ce qu'elle [la vache] dit ? C'est une radoteuse, elle a perdu l'esprit [LA FONT., Fabl. X, 2]
Mes dernières pensées seront pour vous, avec la plus respectueuse et plus tendre reconnaissance, le vieux malade et radoteur de Ferney [VOLT., Lett. Mme de St-Julien, 1er févr. 1775]
À quelque âge que ce soit, radoteur ou non, je serai tendrement attaché à mes deux anges jusqu'au dernier moment de ma drôle de vie [ID., Lett. d'Argental. 22 juill. 1770]

ÉTYMOLOGIE

  • Radoter. L'ancienne langue, au lieu de radoteur, disait redoté.