rafalé, ée

RAFALÉ, ÉE

(ra-fa-lé, lée) adj.
Terme de marine. Qui a subi des coups de vent inattendus, des rafales. Un navire rafalé. Fig. et familièrement. Se dit d'un homme qui manque d'argent ou de choses indispensables, qui a subi des revers de fortune.
Je vais te mener voir le quartier des rafalés ; connais-tu ça, toi, les rafalés ? Comme ce mot, originaire des pontons, n'avait pas encore pris son essor et fait son entrée dans le monde, il m'était complétement inconnu.... Avant tout, Bertaut, pourrais-tu m'expliquer d'où vient ce mot de rafalé ? - Pardi, c'est pas malin à deviner. Est-ce qu'un terme de marine rafaler ou affaler ne signifie pas descendre quelque chose, se trouver sous le vent ? Eh bien ! un rafalé est un garçon qui est en bas, qui est sous le vent de sa bouée, [GARNERAY, Mes Pontons, ch. II. (La scène se passe en mai 1806.)]

ÉTYMOLOGIE

  • Rafale.