raffermi, mie

RAFFERMI, MIE

(ra-fèr-mi, mie) part. passé de raffermir
Rendu plus ferme.
....L'oiseau sort ; l'escadron raffermi Rit du honteux départ d'un si faible ennemi [un hibou] [BOILEAU, Lutr. III]
Figurez-vous ce que c'est que d'être un mois entier sans recevoir un seul mot de ceux qui sont votre consolation.... ne me laissez jamais dans ces tourments-là, tant que la santé de Mme d'Argental ne sera pas raffermie [VOLT., Lett. d'Argental, 24 juill. 1749]
Oui, tel est mon espoir, ô moitié de ma vie ! C'est par lui que déjà mon âme raffermie A pu voir sans effroi sur tes traits enchanteurs Se faner du printemps les brillantes couleurs [LAMART., Médit. I, 5]