raflé, ée

RAFLÉ, ÉE

(ra-flé, flée) part. passé de rafler
Tout ce que je pouvais prendre sans qu'on s'en aperçût était autant de raflé [LESAGE, Guzm. d'Alf. II, 3]