rafraîchissement

rafraîchissement

n.m.
1. Action de rendre ou fait de devenir plus frais : Ce système de climatisation permet un rafraîchissement rapide de la pièce réchauffement
2. Action de rénover, de redonner l'éclat du neuf : Le rafraîchissement d'un site Internet.
3. Boisson fraîche que l'on prend en dehors des repas : Voulez-vous un rafraîchissement ?

RAFRAÎCHISSEMENT

(ra-frê-chi-se-man) adv.
Action de rendre plus frais. Le rafraîchissement du vin dans les caves. Le rafraîchissement de l'atmosphère.
Les parties orientales de l'Afrique reçoivent du rafraîchissement par le vent qui leur vient de l'océan Persique [ROHAULT, Physique, dans RICHELET]
Ce qui rafraîchit, tempère le corps. Prendre du rafraîchissement, avoir besoin de rafraîchissement. Rafraîchissements intérieurs, moyens employés pour rafraîchir le corps, comme clystères, doux purgatifs, etc.
Dans le cas où il [un chirurgien barbier] serait obligé de fournir des drogues ou remèdes, je les lui payerais séparément ; mais tout le reste comme saignées, rafraîchissements intérieurs, pansements.... [MIGNARD, Hist. des princ. fond. relig. du bailliage de la Montagne, p. 188]
L'effet de ce qui rafraîchit. Cela vous causera trop de rafraîchissement.
Action de réparer, remettre à neuf. Le rafraîchissement d'un tableau. Rafraîchissement du cuivre, action d'allier le cuivre avec trois fois son poids de plomb.
Rafraîchissement de mémoire, souvenir renouvelé. On a dit : rafraîchissement de leçon.
Cette entreprise [de l'évêque d'Agrigente] doit être un puissant rafraîchissement de leçon à toutes les puissances temporelles des monstrueux excès de l'ambition ecclésiastique [SAINT-SIMON, 437, 74]
Fig. Soulagement.
Nous ne sommes plus si roués [en Bretagne, lors de la compression de troubles] : un en huit jours, seulement pour entretenir la justice ; il est vrai que la penderie me paraît maintenant un rafraîchissement [SÉV., 24 nov. 1675]
Ce saint sacrifice, rafraîchissement de nos peines, expiation de nos ignorances et des restes de nos péchés [BOSSUET, Mar.-Thér.]
Recouvrement de forces par le repos, la nourriture. Il a besoin de rafraîchissement. Quartier de rafraîchissement, lieu où les troupes fatiguées se rafraîchissent.
Il mit ses troupes en quartiers de rafraîchissement [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. I, p. 419, dans POUGENS]
Fig.
M. le Prince me met le couteau à la gorge, et voilà Monsieur qui pour rafraîchissement me dit que c'est ma faute [RETZ, III, 280]
S. m. pl. vivres dont on rafraîchit une place, une armée. Terme de marine. Vivres frais que reçoit un bâtiment au départ ou dans les relâches. Prendre des rafraîchissements, c'est prendre du pain frais, de la viande et de l'eau fraîche, des fruits, des légumes, etc.
Nous trouvons un port commode, un pays abondant en rafraîchissements [FÉN., t. XXI, p. 438]
Il se dit aussi au singulier en ce sens.
Ces oies fournirent aux équipages du capitaine Cook un rafraîchissement aussi agréable qu'il le fut aux îles Malouines à nos Français [BUFF., Ois. t. XVII, p. 104]
Mets, boissons, fruits servis dans une fête à une compagnie. à ce bal on a servi beaucoup de rafraîchissements.
Vingt mille pages et vingt mille jeunes filles distribuaient sans confusion des rafraîchissements aux spectateurs entre les rangs des siéges [VOLT., Pr. de Babyl. 1]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Bertran de Guësclin fit rafreschir sa gent ; Mais petit lor vali lor rafrechissement [, Guesclin. 18387]
  • XVIe s.
    Ainsi qu'un doux rafraischissement de nostre vie trop souvent eschauffée de l'ardeur de tant d'ennuis.... [LANOUE, 511]
    Tant que la meslée dura, cinquante femmes de la ville ne bougerent d'entre les soldats, leur portant ce qu'ils appellent à la mer des rafraichissemens [D'AUB., Hist. II, 44]
    Il y eut cinq rafraichissemens d'assaut, qui combattirent chacun une heure [ID., ib. II, 149]
    Chastillon, sans donner un jour de rafraichissement aux siens, bat aux champs.... [ID., ib. II, 312]

ÉTYMOLOGIE

  • Rafraîchir. L'ancienne langue disait aussi refreschissement.

rafraîchissement

RAFRAÎCHISSEMENT. n. m. Action de rendre plus frais ou Résultat de cette action. Le rafraîchissement de la température. Le rafraîchissement d'une bouteille dans la glace.

Il se dit aussi de l'Action de remettre un objet dans son état de fraîcheur primitif. Le rafraîchissement d'un tableau, d'un mobilier, d'une toilette.

Il se dit encore des Boissons fraîches, des fruits, des mets, que l'on sert dans un bal, au cours d'une réception, ou que l'on offre en dehors des repas. Prendre un rafraîchissement au buffet. Passer les rafraîchissements.

Traductions

rafraîchissement

התרעננות (נ), רענון (ז), שתייה קרה (נ), תקרובת (נ), הִתְרַעַנְנוּתverversing, afkoelingobčerstvenírefreshmentAbkühlungrinfresco刷新PäivitäUppdatera (ʀafʀeʃismɑ̃)
nom masculin
1. fait de devenir frais un rafraîchissement du temps
2. boisson fraîche prendre un rafraîchissement

rafraîchissement

[ʀafʀeʃismɑ̃]
nm
(température)cooling
(= boisson) → cool drink rafraîchissements
nmpl (boissons)refreshments