ragot, ote


Recherches associées à ragot, ote: ragoter

RAGOT, OTE1

(ra-go, go-t') adj.
Court et gros. Un cheval ragot.
Après ce que je viens de vous dire, vous n'aurez pas de peine à croire qu'elle était très succulente, comme sont toutes les femmes ragotes [SCARR., Rom. com. II, 8]
Qu'une fille soit grande ou qu'elle soit ragote [BUSSY, Lett. t. I, p. 84, dans POUGENS]
Substantivement.
Celui auprès de qui j'étais était un petit ragot grassouillet et rond comme une boule [HAMILT., Gramm. 3]
La duchesse de Boukingham était une petite ragote [ID., ib. 11]
Terme de manége. Un ragot, cheval qui a la taille ramassée, la croupe large et les jambes courtes. Terme de vénerie. Un ragot, sanglier qui a quitté les compagnies et qui n'a pas encore trois ans.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Le suppliant print cinq d'iceulx pourceaulx, c'est assavoir trois petiz raguoz et deux autres un poy plus grans [DU CANGE, ragazinus.]

ÉTYMOLOGIE

  • La série des sens paraît être : sanglier de deux à trois ans, jeune pourceau ; de là homme court et gros. Par conséquent ragot tient sans doute au wallon roguin, jeune cochon, et même au Berry raguin, agneau de l'année. Du reste l'étymologie est inconnue.