rainure

rainure

n.f. [ de l'anc. fr. roisner, entailler ]
1. Entaille longue et étroite, dans une pièce de bois, de métal : La poussière se glisse dans les rainures du parquet.
2. Entaille faite à la surface d'une chaussée en béton pour la rendre moins glissante.

RAINURE

(rè-nu-r') s. f.
Terme de menuisier. Entaillure qui se fait en longueur, sur l'épaisseur d'une planche, pour recevoir une languette ou pour servir de coulisse.
Les portes à la campagne doivent être simples, mais de bonnes planches de chêne assemblées en rainures, c'est-à-dire par canal fait dans le bois [GENLIS, Maison rust. t. I, p. 51, dans POUGENS]
Terme d'anatomie. Cavités allongées qui se remarquent à la surface des os. Rainure digastrique ou mastoïdienne, échancrure qui se voit au côté interne de l'apophyse mastoïde.

ÉTYMOLOGIE

  • Rainer.

rainure

RAINURE. n. f. T. de Menuiserie. Petite entaille faite en long sur l'épaisseur d'un morceau de bois ou d'une planche, pour y assembler une autre pièce, ou pour servir à une coulisse. Faire une rainure. Assembler à languettes et rainures des cloisons, des planchers.

rainûre


RAINûRE, s. f. [Rènûre; 1re è moyen, 2e lon.] Terme de Menuiserie. Petite entaillûre faite en long, dans l'épaisseur du bois, pour y assembler une aûtre pièce, ou pour servir à une coulisse.

Synonymes et Contraires

rainure

nom féminin rainure
Entaille longue et étroite.
Traductions

rainure

gleuf

rainure

hak, indsnit

rainure

entranĉo, kanelo, ŝovsulko

rainure

Groove

rainure

[ʀenyʀ] nf
(= le long de qch) → groove
(= encoche) → slot