raire ou réer


Recherches associées à raire ou réer: epaissir

RAIRE ou RÉER1

(rê-r' ou ré-é) je rais, tu rais, il rait, nous rayons, vous rayez, ils raient ; je rayais ; je rairai ; que je raie ; rayant ; rait ; ou je rée, je réais, je rérai ; que je rée ; que je réasse ; réant ; réé, v. n.
Terme de vénerie. Il se dit du cri du cerf. Les cerfs ont rait ou réé toute la nuit.
S'ils [les cerfs] sont d'égale force, ils se menacent, ils grattent la terre, ils raient d'un cri terrible [BUFF., Quadrup. t. II, p. 29]
La biche a la voix plus faible et plus courte, elle ne rait pas d'amour, mais de crainte [ID., ib. t. II, p. 62]

ÉTYMOLOGIE

  • D'après Diez, un verbe latin ragire se forma sur le modèle de vagire, mugire, et donna lieu au français raire, et à l'italien ragghiare, braire