raisonnable

raisonnable

adj.
1. Doué de raison ; qui agit d'une manière réfléchie : « L'homme est un animal raisonnable » [Oscar Wilde]
2. Qui est conforme au bon sens, à la sagesse, à l'équité ; réfléchi, sensé : Il serait plus raisonnable que vous alliez voir un médecin
judicieux, sage ; imprudent, inconséquent : Votre proposition n'est pas raisonnable
3. Qui est conforme à la moyenne : Les tarifs que pratique ce coiffeur sont raisonnables

RAISONNABLE

(rè-zo-na-bl') adj.
Qui est doué de raison.
À quoi es-tu réduite, âme raisonnable ? toi qui étais née pour l'éternité et pour un objet immortel, tu deviens éprise et captive d'une fleur que le soleil dessèche [BOSSUET, la Vallière.]
Qui agit selon la raison, le droit, l'équité.
Si vous n'étiez de ces raisonnables violents.... je n'aurais pas si bon marché de votre approbation [BALZ., liv. VI, lett. 3]
Le comte est donc si vain et si peu raisonnable ! [CORN., Cid, II, 6]
Le mien [cœur] est raisonnable autant que généreux [ID., Théod. III, 5]
Il n'y a que deux sortes de personnes qu'on puisse appeler raisonnables : ou ceux qui servent Dieu de tout leur cœur.... ou ceux qui le cherchent de tout leur cœur [PASC., Pens. IX, 1, éd. HAVET.]
Non, monsieur, je ne suis point raisonnable, et je n'aime point les gens raisonnables ; ils sont froids, insensibles [PICARD, Ricochets, I, 6]
Fig.
Cela [prendre du lait de vache] vous rafraîchirait, et vous donnerait un sang raisonnable, qui n'irait point plus vite qu'un autre [SÉV., à Mme de Grignan, 14 juill. 1677]
Familièrement. Cet enfant se conduit, parle comme une personne raisonnable, ses actions, ses paroles sont celles d'une personne d'un âge mûr. Substantivement.
Maître Jacques fait bien le raisonnable ! [MOL., l'Av. III, 5]
Qui supporte avec résignation. Votre malheur est grand, mais soyez raisonnable.
En parlant des choses, conforme à la raison, à l'équité. On fera tout ce qui sera raisonnable. Langage raisonnable.
Comme je reçois de vous des honneurs qui ne me sont pas dus, il est raisonnable que j'en souffre des plaintes que je n'ai pas méritées [VOIT., Lett. 35]
Quoi ! vous appelez crime un change raisonnable ? [CORN., Hor. I, 3]
Qui est suffisant, qui est convenable.
S'il y avait moyen de trouver de si rares pièces [les pantoufles de Turnèbe, les lunettes d'Érasme] dans le cabinet de quelque curieux qui l'en voulût accommoder à prix raisonnable [BALZ., le Barbon.]
Si je suis réduit avec vous à chercher tous les jours le secours des marchands, pour avoir moyen de porter des habits raisonnables [MOL., l'Av. I, 2]
Il me faut un cheval de service, et je n'en saurais avoir un qui soit tant soit peu raisonnable, à moins de soixante pistoles [ID., Fourber. II, 8]
De bonne foi, j'en écris souvent [des lettres] d'une longueur trop excessive ; je veux que celle-ci soit raisonnable [SÉV., 63]
Les mitaines sont trop étroites pour un bras si court, les couvre-pieds sont fort raisonnables [MAINTENON, Lett. à Mme de Caylus, t. VI, p. 75, dans POUGENS]
Si nous ne sommes pas assez riches pour acheter une terre magnifique, nous pourrons en avoir du moins une raisonnable [LESAGE, Gil Blas, IX, 9]
Nous en serons quittes pour une rançon raisonnable [LAMOTTE, Calendr. des vieillards, sc. 12]
Qui est au-dessus du médiocre. Il a une fortune raisonnable.
Le porc à s'engraisser coûtera peu de son, Il était, quand je l'eus, de grosseur raisonnable [LA FONT., Fabl. VII, 10]
Messieurs, leur dit le notaire équitable, Vous pouvez prendre un milieu ; l'on mettra Qu'au sieur bailleur le preneur donnera, Bon an, mal an, un cochon raisonnable [DU CANGE, rationabilis.]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Ceste requeste plout à nostre seigneur, car regnable fud [, Rois, p. 235]
    Deus n'avoit fait mais ke dous [deux] nobles creatures ki resnaubles estoient [ST BERN., p. 524]
  • XIIIe s.
    La tierce [puissance de l'homme] est apelée rationable, et por ceste est li hom divers de toutes choses, porce que nule autre chose n'a ame rationable se li hom non [BRUN. LATINI, Trés. p. 260]
    La raisonnable puissance de l'ame est en deux manieres.... [ID., ib. p. 265]
    Pren te garde que les despens de ton hostel soient resonnable [JOINV., 301]
  • XVe s.
    Le mareschal qui vit bien que la requeste n'estoit mie honorable ni raisonnable [FROISS., I, I, 139]
  • XVIe s.
    [Dieu] Tu m'as pourveu de sens, et, plus haut m'eslevant, Me depars le discours et me fais raisonnable [DESPORTES, Œuvres chrest. XVIII, Prière.]
    Il n'est point raisonnable, que celuy qui ne tire point, attaigne au blanc [AMYOT, P. Aem. 32]
    J'ay apprins à faire mes journées, à l'espaignole, d'une traicte ; grandes et raisonnables journées [MONT., IV, 104]
    Ces discours-là [sur le mépris de la gloire] sont infiniment vrays à mon advis et raisonnables [ID., III, 11]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. razonable ; catal. rahonable ; espagn. razonable ; ital. razionabile ; du lat. rationabilis, de ratio, raison.

raisonnable

RAISONNABLE. adj. des deux genres. Qui est doué de raison, qui a la faculté de raisonner L'homme est un être raisonnable.

Il signifie aussi Qui agit, qui se gouverne selon la raison, suivant le droit et l'équité. Ce jeune homme est enfin devenu raisonnable Vous n'êtes pas raisonnable d'abuser de vos forces, de ménager si peu votre santé. Vous êtes trop raisonnable pour exiger cela de moi. Allons, soyez raisonnable.

Il signifie encore Qui est résigné. Après le malheur qui lui est arrivé, je l'ai trouvé beaucoup plus raisonnable que je ne croyais.

RAISONNABLE se dit aussi en parlant des Choses et signifie Qui est conforme à la raison, à l'équité. Il m'a tenu des discours fort raisonnables. Sa conduite est très raisonnable. Il m'a fait des objections raisonnables. Les conditions qu'on lui a proposées sont assez raisonnables. Des prétentions raisonnables.

Il signifie encore Qui est ce qu'il doit être, qui est convenable, qui est suffisant. On lui a donné une pension raisonnable. Le blé est à prix raisonnable.

Il signifie également Qui est au-dessus de médiocre. Il jouit d'un revenu raisonnable. Il a un appartement d'une grandeur raisonnable.

raisonnable

Ce qui est raisonnable, AEquum, AEquitas.

C'est fort raisonnable que tu l'octroye, Decet abs te id impetrari.

C'est chose raisonnable de ce que tu demandes, Pro tuo iure oras, Honesta oratio.

Trouver un homme raisonnable, et faisant tout ce qu'on veut, AEquo homine vti.

Traductions

raisonnable

vernünftig, angemessen, füglich, geeignet, gescheit, klug, verständig, weise, zeitgemäßreasonable, sensible, appropriate, becoming, prudent, sage, seemly, suitable, wise, sagacious, rational, judicious, proper, soundverstandig, redelijk, betamelijk, gepast, geschikt, passend, toepasselijk, vroed, wijs, behoorlijk, tamelijk, matigבר-דעת (ת), חושב (ז), חכם (ת), כבד ראש (ת), מבין (ת), נבון (ת), סביר (ת), שפוי בדעתו (ת), מֵבִין, נָבוֹן, סָבִירgeskikt, wysassenyat, convenient, prudent, raonable, sensatfornuftig, følsomσυνετός, σοφός, φρόνιμος, λογικός, εύλογοςkonvena, prudenta, saĝasensato, acertado, conveniente, cuerdo, escarcha, juicioso, razonableälykäs, viisas, järkeväalimragionevole, conveniente, saggio, sensato, giudiziososapiens, sophusmądry, rozsądnysensato, adequado, ajuizado, apropriado, conveniente, judicioso, prudente, sábio, razoávelблагоразумный, разумныйklok, vettig, förnuftig, skäligakıllı, mantıklı, sağduyuluمَعْقول, مَعْقُولrozumnýrazborit, razuman分別のある, 理にかなった이치에 맞는, 현명한fornuftig, rimeligที่มีเหตุผล, มีเหตุผลbiết điều, có óc xét đoán合理的, 明智的разумен合理 (ʀɛzɔnabl)
adjectif
1. qui fait preuve de sagesse une fille raisonnable une conduite raisonnable
2. prix qui n'est pas trop élevé

raisonnable

[ʀɛzɔnabl] adj
(PHILOSOPHIE) (= doué de raison) → rational
(= réfléchi) → reasonable, sensible
Elle est très raisonnable pour son âge → She's very sensible for her age.
[somme, quantité] → reasonable