rallumer

(Mot repris de rallumant)

rallumer

v.t.
1. Allumer de nouveau : Rallume les bougies, le vent les a éteintes.
2. Faire renaître : Cet incident a rallumé son désir de vengeance ranimer, raviver, réveiller ; apaiser, modérer

se rallumer

v.pr.
Être allumé de nouveau ; reprendre de l'intensité : L'aquarium est programmé pour se rallumer à neuf heures. Les conflits entre les deux nations se sont rallumés renaître, reprendre

rallumer


Participe passé: rallumé
Gérondif: rallumant

Indicatif présent
je rallume
tu rallumes
il/elle rallume
nous rallumons
vous rallumez
ils/elles rallument
Passé simple
je rallumai
tu rallumas
il/elle ralluma
nous rallumâmes
vous rallumâtes
ils/elles rallumèrent
Imparfait
je rallumais
tu rallumais
il/elle rallumait
nous rallumions
vous rallumiez
ils/elles rallumaient
Futur
je rallumerai
tu rallumeras
il/elle rallumera
nous rallumerons
vous rallumerez
ils/elles rallumeront
Conditionnel présent
je rallumerais
tu rallumerais
il/elle rallumerait
nous rallumerions
vous rallumeriez
ils/elles rallumeraient
Subjonctif imparfait
je rallumasse
tu rallumasses
il/elle rallumât
nous rallumassions
vous rallumassiez
ils/elles rallumassent
Subjonctif présent
je rallume
tu rallumes
il/elle rallume
nous rallumions
vous rallumiez
ils/elles rallument
Impératif
rallume (tu)
rallumons (nous)
rallumez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais rallumé
tu avais rallumé
il/elle avait rallumé
nous avions rallumé
vous aviez rallumé
ils/elles avaient rallumé
Futur antérieur
j'aurai rallumé
tu auras rallumé
il/elle aura rallumé
nous aurons rallumé
vous aurez rallumé
ils/elles auront rallumé
Passé composé
j'ai rallumé
tu as rallumé
il/elle a rallumé
nous avons rallumé
vous avez rallumé
ils/elles ont rallumé
Conditionnel passé
j'aurais rallumé
tu aurais rallumé
il/elle aurait rallumé
nous aurions rallumé
vous auriez rallumé
ils/elles auraient rallumé
Passé antérieur
j'eus rallumé
tu eus rallumé
il/elle eut rallumé
nous eûmes rallumé
vous eûtes rallumé
ils/elles eurent rallumé
Subjonctif passé
j'aie rallumé
tu aies rallumé
il/elle ait rallumé
nous ayons rallumé
vous ayez rallumé
ils/elles aient rallumé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse rallumé
tu eusses rallumé
il/elle eût rallumé
nous eussions rallumé
vous eussiez rallumé
ils/elles eussent rallumé

RALLUMER

(ra-lu-mé) v. a.
Allumer de nouveau.
Ils rallument le feu de leur bougie éteinte [BOILEAU, Lutr. III]
Et, quand le saint vieillard, au retour du matin, Vint rallumer la lampe éteinte avec l'aurore [LAMART., Harold, 39]
Un astre dans le ciel s'éteint ? tu le rallumes ! [ID., ib. 24]
Éteignons les lumières, Et rallumons le feu [BÉRANG., Miss.]
Fig.
Dieu.... L'a tiré [Joas] par leur main [des lévites] de l'oubli du tombeau, Et de David éteint rallumé le flambeau [RAC., Ath. I, 2]
Vous, sire.... qu'il [Dieu] a rallumé comme une étincelle précieuse dans le sein même des ombres de la mort, où il venait d'éteindre toute votre auguste race [MASS., Pet. car. Ex. des grands.]
Vous avez trop aimé pour ne pas devenir indifférent ; on ne rallume plus la cendre qui sort de la fournaise, mais il faut attendre que tout soit consumé [J. J. ROUSS., Hél. VI, 8]
Fig. Donner une nouvelle ardeur, une nouvelle vivacité.
Il rallume en son cœur déjà quelque espérance [CORN., Poly. II, 5]
Il [Corbinelli] a des tendresses pour vous qui rallumeraient les miennes quand je n'y serais pas disposée [SÉV., à Bussy, 17 juin 1670]
M. de Lamoignon ne laissa passer aucune semaine, sans rallumer sa ferveur par l'usage des sacrements [FLÉCH., Lamoignon.]
Et la triste Italie, encor toute fumante Des feux qu'a rallumés sa liberté mourante [RAC., Mithr. III, 1]
Il semblait que Mars et Bellone allaient de rang en rang, rallumant dans les cœurs la fureur des combats que Mentor tâchait d'éteindre [FÉN., Tél. X]
Les passions que la grâce n'éteint pas, ne font que rallumer le cœur pour des passions nouvelles [MASS., Avent, Délai.]
L'imagination, dont tout le feu s'éteint, si l'attrait de la nouveauté ne le rallume [GENLIS, Ad. et Th. t. I, p. 22, dans POUGENS]
Se rallumer, v. réfl. S'allumer de nouveau.
À peine le ciel eut-il lancé dessus quelques traits de lumière, qu'on le vit [le feu sacré] se rallumer à l'instant, et offrir aux yeux le spectacle presque d'un grand incendie [MASS., Carême, Fautes légères.]
Fig.
La guerre sans lui ne peut se rallumer [CORN., Rodog. II, 2]
Aussitôt malgré moi tout mon feu se rallume [BOILEAU, Sat II]
Tandis que.... de vos jours prêts à se consumer, Le flambeau dure encore et peut se rallumer [RAC., Phèdre, I, 3]
À la vue d'Idoménée, les alliés sentirent que leur courroux se rallumait [FÉN., Tél. X]
On devrait alors voir tout votre cœur se rallumer, votre ferveur se renouveler [MASS., Carême, Fautes légères.]
La fièvre se ralluma ; la respiration était gênée [DES ESSARTZ, Instit. Mém. scienc. t. 1er, p. 453]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Nostre sire Dieux ralume [rend la vue] ceus que deables avoit avuglés [, Psautier, f° 176]
    Li vilain est au feu venuz, Por sa chandoile ralumer [, Ren. 4515]
  • XVIe s.
    Leur inimitié se ralluma par une occasion nouvelle [AMYOT, Sylla, 9]
    [La guerre] ne faisoit gueres que d'y estre assopie, et y falloit bien peu d'emorche pour la rallumer [ID., Crassus, 19]
    Se sentant encores quelque reste de vie, il r'alluma son courage, et s'eslevant en pieds.... [MONT., II, 33]

ÉTYMOLOGIE

  • Re..., et allumer ; bourguig. rélemai.

rallumer

RALLUMER. v. tr. Allumer de nouveau. On a éteint ces bougies, il faut les rallumer. Le feu, qu'on croyait éteint, vint tout à coup à se rallumer.

Il s'emploie aussi figurément et signifie Donner une nouvelle ardeur, une nouvelle force à quelque chose. Rallumer la guerre. Cet événement ralluma la sédition. La présence de son ennemi ralluma sa colère. La vue de sa maîtresse ralluma sa passion. La guerre se ralluma par toute l'Europe.

rallumer

Rallumer, Rursus incendere, Rursum accendere.

Se rallumer, Redardescere, Ouid.

rallumer


RALLUMER, ou RALUMER, v. act. Alumer de nouveau. Il se dit au propre et au fig. "Ralumer des bougies, la guerre, la sédition, la colère, la passion, la fièvre, etc. "Le feu, qu'on croyoit éteint vint tout d'un coup à se ralumer. La guerre se raluma {C351b~} dans toute l'Europe. "Il sentit sa passion se ralumer.

Synonymes et Contraires

rallumer

verbe rallumer
Redonner de l'intensité.

rallumer (se)

verbe pronominal rallumer (se)
Se manifester de nouveau.
Traductions

rallumer

rekindle, relight, reviverebruligi (ʀalyme)
verbe transitif
allumer à nouveau rallumer un feula lumière

rallumer

[ʀalyme] vt
[+ bougie] → to light again, to relight; [+ lumière] → to put on again
[+ espoir, guerre] → to revive [ʀalyme] vpr/vi [lumière] → to come on again