ramé, ée


Recherches associées à ramé, ée: agrafeuse

RAMÉ, ÉE1

(ra-mé, mée) part. passé de ramer 2
Haricots ramés, haricots garnis de rames. Terme d'artillerie. Balles ramées, balles de plomb jointes ensemble par un fil d'archal. Boulets ramés, boulets réunis par une barre ou une chaîne, etc.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Vachoniere aiant les reins couppez d'une balle ramée [D'AUB., Hist. II, 287]

RAMÉ, ÉE2

(ra-mé, mée) adj.
Terme de vénerie. Se dit d'un jeune cerf dont le bois pousse. Terme de blason. Se dit du cerf dont le bois est d'un autre émail que le corps.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Dont vient si bele dame parmi cest bois ramé ? [, Berte, XLV]
    S'est plus cornars c'uns cers ramés Riches hons qui cuide estre amés [, la Rose, 4825]
  • XVIe s.
    Pourtant teste comme est d'ung cerf, avecques cornes insignes largement ramées [RAB., Pant. IV, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Rame 1.

RAMÉ, ÉE3

(ra-mé, mée) adj.
Terme didactique. Vol ramé, vol des oiseaux dans lequel les ailes font l'office de rames, par opposition au vol à voile, où elles font office de voiles.

ÉTYMOLOGIE

  • Rame 2.